Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Guide pratique du cancer : s’informer, s’orienter, se soigner

Auteur : David Khayat | Francis-Odilon Wenger

Date de saisie : 18/01/2007

Genre : Guides et conseils pratiques

Editeur : O. Jacob, Paris, France

Collection : Guide

Prix : 25.00 / 163.99 F

GENCOD : 9782738118592

Sorti le : 18/01/2007

Acheter Guide pratique du cancer : s’informer, s’orienter, se soigner chez ces libraires independants en ligne :
L’Alinea (Martigues)Dialogues (Brest)Durance (Nantes)Maison du livre (Rodez)Mollat (Bordeaux)Ombres Blanches (Toulouse)Sauramps (Montpellier)Thuard (Le Mans)

  • Le journal sonore des livres : Lu par Celia Nogues- 27/02/2007

Telecharger le MP3

Celia Nogues – 27/02/2007

  • Les presentations des editeurs : 15/02/2007

L’annonce d’un cancer est toujours un tres gros choc. Et pourtant, beaucoup de cancers guerissent. Encore faut-il reussir son parcours du debut de la maladie jusqu’au moment de retrouver une vie normale.

Comprendre la maladie, choisir son lieu de soins, etablir un partenariat avec son medecin sont les premieres etapes. Il faut aussi prendre en compte l’impact psychologique et physique de la maladie, effectuer les bonnes demarches et connaitre ses droits. Tout un parcours qu’il faut realiser dans les meilleures conditions.

Ce guide vous oriente, vous informe et vous accompagne dans votre cheminement personnel, medical et administratif.

A chaque etape de la maladie, il aide a s’informer, s’orienter, se guider : puis-je demander un deuxieme avis ? Vais-je guerir ? Comment choisir mon lieu de soins ?

Des definitions claires et precises des traitements : certains sont-ils meilleurs que d’autres ? Quand consulter en urgence ? Est-ce mon interet de participer a un essai clinique ?

100 questions reponses sur vos rapports avec l’hopital, votre employeur, la Securite sociale, les aides a domicile, les assurances. Aurai-je des frais a debourser ? Vais-je pouvoir emprunter ?

Un document precieux pour vous et votre famille.

David Khayat est professeur a l’universite Pierre-et-Marie-Curie. Il est chef de service de cancerologie a l’hopital de La Pitie-Salpetriere. Il a notamment publie Les Chemins de l’espoir.

Odilon Wenger est journaliste, specialise dans l’economie de la sante.
Dominique Delfieu, medecin generaliste, anime le reseau MG Cancer a Paris.

  • Les courts extraits de livres : 15/02/2007

La sideration

Je m’y attendais, mais lorsque mon medecin m’a dit que les cellules etaient cancereuses, j’ai eu envie de hurler et de sortir en courant de sa salle de consultation… comme si je voulais m’eloigner de ce qu’il etait en train de me dire.

Quand on est bien portant, on ne peut pas imaginer le desastre cataclysmique que peut causer l’annonce d’un cancer ; on croit savoir, mais on ne sait pas, meme quand on est un proche ou un professionnel de sante.

Comment voulez-vous que je comprenne ce que je n’ai pas envie d’apprendre ? C’est comme si l’on vous jetait dans l’arene aux lions en vous disant de vous battre, alors que vous ne voulez meme pas entendre parler de combat !

Dans un premier temps, vous etes sous le choc, comme sidere. Vous etes perdu, vous n’ecoutez plus ce que l’on vous dit et vous n’entendez ni les informations ni les encouragements transmis. Cet etat est connu et il est, le plus souvent, transitoire.
Vous pouvez peut-etre avoir envie de crier, de pleurer, ou de hurler votre colere… vous en avez le droit !
Dans ces circonstances, la maniere de le dire peut etre, psychologiquement pour le patient, aussi importante que ce qu’on dit, et il ne faut pas croire que les ecrits soient, sur ce point, une facon d’eviter la parole : il a ete donne d’observer que, du point de vue du patient sous le choc, les paroles echangees a ce moment-la sont plus fortes que les ecrits, en terme de retentissement emotionnel. Ce n’est qu’apres le passage de l’emotion extreme suscitee par l’annonce, que les ecrits jouent leur role de complement utile d’indication et d’information.