Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Hecatombe-les-Bains

Auteur : Alain Wagneur

Date de saisie : 27/03/2008

Genre : Policiers

Editeur : Actes Sud, Arles, France

Collection : Babel. Babel noir, n 14

Prix : 10.50 / 68.88 F

ISBN : 978-2-7427-7219-3

GENCOD : 9782742772193

Sorti le : 11/01/2008

  • Le choix des libraires : Choix de Christophe Dupuis de la librairie ENTRE-DEUX-NOIRS a LANGON, France – 27/03/2008

Blainville-sur-Mer, station balneaire de la cote atlantique, est “un secteur a haute valeur immobiliere, paisible, bien frequente et qui doit le rester”. Comme on dit “pas de vagues”, surtout si pres des elections. Au commissariat, la vie est tranquille. Seul point noir, Berger, un flic nuisible, que personne n’aime et qui le rend bien. Berger, c’est un solitaire, toujours en marge de la loi, mais qui s’en moque, la loi c’est lui. En ce moment il enquete sur “une bien facheuse affaire” comme pourrait le titrer le canard local : Evelyne Pradier, responsable d’une grosse agence immobiliere a loupe un virage, devale la falaise avec sa BMW pour finir bien plus bas, dans la mer. Triste accident ? C’est la version que va defendre Berger, tout en sachant qu’il n’en est rien et en essayant de voir ce qu’il pourrait tirer comme avantage de savoir qui l’a fait.
Avec quasiment le meme theme (Blainville, la speculation immobiliere, Zamanski enqueteur) que dans son precedent roman (“Terminus Plage”, chez le meme editeur) on pourrait croire qu’Alain Wagneur va nous resservir le meme livre, il n’en est rien. L’histoire est bien construite (ne lisez pas le 4eme de couverture qui vous en devoile les ? !), les personnages denses et le suspense bien entretenu, qui vous pousse a vous depecher de finir le roman tout en regrettant que ce soit deja fini.

  • Les presentations des editeurs : 27/03/2008

Hecatombe-les-Bains

Blainville-sur-Mer, un matin de fevrier, on decouvre le corps d’Evelyne Pradier, proprietaire d’une agence immobiliere de grand standing. Quelques jours plus tard, sa compagne, Ghislaine, est enlevee, violee, droguee, puis vendue a un reseau de prostitution…

Pendant ce temps, au commissariat de Blainville, on traque les voleurs de bicyclettes, de cartes bleues, on enregistre les depots de plaintes pour tapage nocturne… la routine ! Sauf pour le commandant Berger, un solitaire, un nuisible qui s’adonne durant ses loisirs a un genre particulier de photographie. Une nuit, a un carrefour desert, il rencontre une balle de 9 mm.

Le commandant Richard Zamanski, mute en province dans des circonstances troubles pour remplacer Berger, enquete bientot en solo. Petit a petit un puzzle sordide se met en place, le super-flic decouvre que le deces d’Evelyne Pradier n’est pas accidentel, sa conception de l’amenagement du littoral en genait plus d’un. Plage ou buildings, un choix s’impose, et le beton n’est pas le seul a etre arme.