Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Icare au grand siècle (PREFACE DE COLETTE NYS-MAZURE)

Auteur : Philippe Dieudonné

On demeure confondu devant la maîtrise de Philippe Dieudonné. On remercie ces écrivains rares, tout à la fois pointus et accessibles, qui nous permettent de revivre une époque en cristallisant autour d’un personnage représentatif l’essence d’un temps éloigné de nous. Un roman historique donc, scrupuleusement documenté. Dès l’enfance, Philippe Dieudonné a baigné dans la culture de ses parents, grands liseurs et libraires; sa seconde patrie est l’Italie reconnaît-il. Néanmoins l’historien s’efface devant le romancier et pour un coup d’essai, ce dernier réussit un coup de maître. Le style est mesuré comme le pas d’un courtisan du roi Soleil; il étincelle de formules précises. Dans la foule des personnages secondaires et de figurants, Philippe Dieudonné réussit à rendre la complexité de son héros. On admire l’art d’étayer, d’argumenter de l’historien documenté, la maîtrise d’une écriture mimétique, l’aptitude à cerner en une métaphore la cruauté de la lutte pour la vie et la fragilité de la condition humaine. (Colette Nys-Mazure)