Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Introduction a la comptabilite

Auteur : Bernard Colasse | Cedric Lesage

Date de saisie : 13/12/2007

Genre : Sciences et Technologies

Editeur : Economica, Paris, France

Collection : Gestion

Prix : 33.00 / 216.47 F

ISBN : 978-2-7178-5441-1

GENCOD : 9782717854411

Sorti le : 08/10/2007

  • Les presentations des editeurs : 14/12/2007

Beaucoup de presentations pedagogiques ou specialisees de la comptabilite generale des entreprises se veulent deliberement et seulement techniques. Fonde sur une conception large de la discipline, cet ouvrage ne la considere pas exclusivement comme une technique de saisie, d’enregistrement et de traitement de l’information; il l’examine egalement comme outil de modelisation et comme pratique sociale.
Il s’adresse aux etudiants de gestion, d’economie, d’administration economique et sociale, de droit qui, en licence ou en premiere annee de master, commencent l’etude de la comptabilite.
Il s’adresse aussi aux etudiants qui s’engagent dans la voie de l’expertise-comptable et preparent l’epreuve 9. Introduction a la comptabilite du nouveau Diplome de comptabilite et de gestion (DCG).
Il s’adresse encore a tous ceux qui ont besoin d’une vision d’ensemble de l’instrument qui leur permette d’en apprecier l’utilite et les limites et, plus particulierement, aux utilisateurs (gestionnaires, ingenieurs, analystes financiers, juristes, fiscalistes, economistes, statisticiens, journalistes financiers, membres de comites d’entreprise…) des comptes annuels des entreprises et des groupes.
Il s’adresse enfin a tous ceux qui veulent saisir la signification du passage des normes nationales (PCG) aux normes internationales (IAS/IFRS).
Bernard COLASSE est professeur a l’Universite Paris-Dauphine. Il a dirige l’Encyclopedie de comptabilite, controle de gestion et audit (Economica, 2000).
Cedric LESAGE est professeur au Groupe HEC-Paris.
Tous deux sont membres de l’Association Francophone de Comptabilite (AFC).

  • Les courts extraits de livres : 14/12/2007

Extrait de l’avant-propos :
technique et technologie

Precisons pour commencer quelques-unes des caracteristiques de cet ouvrage.

Compter, rendre compte

C’est un ouvrage de comptabilite generale des entreprises qui traite sous ce titre de l’une des nombreuses manifestations du phenomene comptable entendu comme l’ensemble des activites organisationnelles et sociales qui participent de la reddition de comptes (accountability).
Rendre compte, au sens large, c’est produire des informations, chiffrees ou non, a l’intention d’une personne ou d’un groupe qui vous a confie une mission et l’informer ainsi sur le deroulement et les resultats de cette mission ; en d’autres termes, c’est faire rapport (to report).
La comptabilite generale des entreprises est l’un des instruments, un parmi d’autres mais peut-etre le plus important, grace auxquels leurs dirigeants rendent compte de leurs activites aux divers partenaires economiques et sociaux (stakeholders) qui, explicitement ou implicitement, leur ont confie une mission et, plus specifiquement, a ceux de ces partenaires qui mettent a leur disposition des ressources financieres ; d’ou son autre appellation a connotation anglo-saxonne, et tres reductrice, de comptabilite financiere (financial accounting).
Grace aux etats produits par leur comptabilite generale, les entreprises se donnent a voir, se donnent en representation et, quelquefois, en spectacle (ces etats sont de plus en plus des vecteurs de communication financiere) a leurs partenaires afin qu’ils puissent juger de la facon dont elles assument leurs engagements et leurs responsabilites par rapport a eux ; en meme temps, il s’agit de leur montrer qu’ils peuvent compter sur elles, leur faire confiance.
A ce stade, etant entendu qu’une definition est toujours datee et provisoire, definissons donc la comptabilite generale comme le dispositif technique et humain grace auquel les dirigeants d’une entreprise (ou de toute autre organisation) rendent des comptes relatifs a sa situation et a ses performances aux divers acteurs economiques et sociaux qui entretiennent des relations, contractuelles ou non, avec elle et peuvent influer sur ses activites ou etre affectes par celles-ci.

Compter et comprendre :
la comptabilite, une matiere a reflexion et a recit

Ce livre est aussi un manuel en ce sens qu’y sont presentes les elements essentiels, ou du moins ceux qui nous semblent essentiels, les fondements, de la discipline et qu’il permet donc, comme tout ouvrage du genre, un apprentissage.
Il doit ou devrait permettre au lecteur d’acquerir cette connaissance raisonnable de la demarche et du raisonnement comptables sans laquelle il est impossible d’utiliser de facon pertinente les comptes annuels d’une entreprise ou d’un groupe. Il doit ou devrait aussi lui donner le recul critique sans lequel on prend les chiffres pour argent comptant et on court le risque de se faire manipuler par ceux qui les produisent.
Pour autant, il convient de le souligner, cette connaissance technique et ce recul ne sont pas suffisants pour comprendre l’entreprise a travers ses comptes ; une telle comprehension resulte d’un aller-retour renouvele entre la representation, les comptes, et l’objet cense represente, entreprise isolee ou groupe, dont l’analyste doit donc avoir une connaissance et une perception prealables de nature extra-comptable.
Les comptes de l’entreprise, soyons-en convaincus, si bien faits et si reguliers et sinceres soient-ils, ne parlent pas d’eux-memes, ne livrent pas en eux-memes un savoir sur l’entreprise ; c’est l’analyste qui, en mobilisant ses propres connaissances sur elle et en faisant appel a son experience de la vie des affaires, les fait parler.
L’essentiel, en termes de savoir sur l’entreprise, n’est pas comptable ; le chiffre comptable n’est qu’une matiere a reflexion, a rapport (report), a recit, et quelquefois a conte ; on parlera encore longtemps des comptes de fee d’Enron, de Worldcom ou de Parmalat.