Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Isaiah Berlin en toutes libertes : entretiens avec Ramin Jahanbegloo

Auteur : Isaiah Berlin | Ramin Jahanbegloo

Traducteur : Gerard Lorimy

Date de saisie : 08/08/2006

Genre : Philosophie

Editeur : Felin, Paris, France

Collection : Le Felin Poche

Prix : 9.90 / 64.94 F

ISBN : 978-2-86645-636-8

GENCOD : 9782866456368

Acheter Isaiah Berlin en toutes libertes : entretiens avec Ramin Jahanbegloo chez ces libraires independants en ligne :
L’Alinea (Martigues)Dialogues (Brest)Durance (Nantes)Maison du livre (Rodez)Mollat (Bordeaux)Ombres Blanches (Toulouse)Sauramps (Montpellier)Thuard (Le Mans)

  • Les presentations des editeurs : 08/08/2006

Isaiah Berlin, ne en Lettonie, a dix ans en 1919 lorsqu’il arrive en Angleterre avec sa famille. Un brillant cursus le conduit a une chaire de professeur a Oxford. Il publie ses premiers travaux en 1937 et, depuis lors, seule la guerre l’a contraint a interrompre la publication d’une impressionnante serie d’articles, d’essais et de conferences, regroupes dans une dizaine d’ouvrages. Sir Isaiah Berlin – qui fut de 1974 a 1978 president de la British Academy – est considere aujourd’hui comme le representant le plus eminent de l’histoire des idees en Occident.

En toutes libertes nous permet de suivre l’itineraire intellectuel de ce penseur, inlassable analyste de la science morale, sociale et politique. Volontiers a contre-courant, il s’interesse aussi bien a Machiavel ou a Marx qu’a des penseurs moins connus comme Vico, Hamann, Herder ou Herzen, a partir desquels il a pu approfondir ses conceptions de la liberte et du pluralisme. Il aime Tourgueniev bien davantage que Dostoievski ; ce qui le passionne chez Verdi, c’est autant les idees vehiculees par ses operas que sa musique. Il est excellent connaisseur de la Renaissance, des Lumieres, du romantisme ou de la Russie du XIXe siecle.

Quant a l’homme – que nous suivons de Petrograd a Oxford, de Washington a Moscou et de Londres a Jerusalem, il nous parle de ses amities avec Wystan Auden, Stephen Spender, Igor Stravinski ou Alfred Brendel, nous fait partager l’emotion de ses rencontres avec Anna Akhmatova, Boris Pasternak ou Chaim Weizmann, nous raconte ses entrevues avec Churchill ou Nehru et evoque ses litteraires ou musicales, son amour pour l’Italie…

L’auteur de ces entretiens, Ramin Jahanbegloo (ne en 1956), philosophe iranien, en France depuis 1974, specialiste du Mahatma Gandhi, est l’auteur de Hegel et la Revolution francaise (publie a Teherani. Journaliste, il collabore a Esprit, Croissance (le monde en developpement), Etudes, etc.

  • La revue de presse Nicolas Weill – Le Monde du 4 juillet 2006

(…) Isaiah Berlin – auteur d’une biographie de Marx – grand amateur de musique et de poesie russe, se montre avant tout attache a l’idee du pluralisme des valeurs, qu’il affirme puiser chez Herder. Contre l’ideal “jacobin” ou totalitaire d’une societe “parfaite”, il plaide pour une societe “decente”, c’est-a-dire vivable et non-autodestructrice. Il privilegie la defense des “libertes negatives”, celles qui cherchent la levee des obstacles barrant le chemin de l’individu, par rapport aux “libertes positives” du citoyen engage, en quete de la meilleure forme de gouvernement. S’il temoigne d’affinites electives avec des personnages historiques, ceux-ci ont pour nom le Girondin Condorcet ou l’anarchiste Bernard Lazare, l’un des premiers defenseurs du capitaine Dreyfus. Des “contre-Lumieres”, il retient surtout un correctif a la stricte orthodoxie individualiste de la pensee liberale, en suggerant que le groupe culturel n’est pas incompatible avec la liberte. (…)

  • Les courts extraits de livres : 08/08/2006

J’ai ressenti l’accord de Berlin comme un don inattendu de la vie, car, apres plus de dix annees d’amitie avec ses livres, je n’entretenais guere d’espoir de voir satisfait mon vif desir de le rencontrer. Un rapide echange de lettres m’a donc conduit a ce fameux 6 juin 1988. De retour a Paris, un editeur parisien, a qui je propose la publication de cet entretien, m’encourage a completer le livre avec d’autres entretiens susceptibles de mieux faire connaitre Berlin en France. En decembre 1988, je reprends donc mon sac de voyage pour Londres. Isaiah Berlin m’accueille avec sa bonne humeur habituelle. Les entretiens se deroulent dans son appartement de la capitale anglaise pendant quatre jours consecutifs.