Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Itinéraire d’un exil ; de la langue de Cervantès à celle de Molière

Auteur : Nardo Vicente

La guerre civile éclate en Espagne en Juillet 1936, et Nardo Vicente naît le 14 Août. Les franquistes prennent le pouvoir, et deux ans et demi plus tard la famille Vicente fuit vers la France. C’est l’exil et le camp de concentration d’Argelès et puis une vie nouvelle en Provence sous l’occupation allemande. Nardo est scolarisé au Luc en Provence et découvre la langue de Molière. La libération conduit la famille Vicente à Marseille, et c’est la découverte de la Méditerranée et l’immersion totale de l’auteur dans cette mer si bleue à l’origine de sa vocation de Biologiste marin. La vie familiale se déroule sans nuage avec une mère courageuse qui subvient aux besoins du ménage. Le jeune Nardo effectue des études secondaires puis supérieures à la faculté des Sciences de Marseille où il deviendra lui-même enseignant-chercheur, en biologie, conduisant sa recherche scientifique à la Station marine d’Endoume à Marseille. Une recherche consacrée à la défense de la Mare nostrum. La plongée sous-marine permet à l’auteur de découvrir d’autres horizons, de parcourir l’Océan mondial, et de nouer de belles collaborations à Madagascar, en Australie, au Mexique, et bien sûr avec son pays d’origine l’Espagne, et ceux du pourtour méditerranéen.
Ce livre est avant tout le parcours de vie d’un homme de passions.