Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Je mourrai pas gibier

Auteur : Alfred

Date de saisie : 27/01/2009

Genre : Bandes dessinees

Editeur : Delcourt, Paris, France

Collection : Mirages

Prix : 14.95 €

ISBN : 978-2-7560-1313-8

GENCOD : 9782756013138

Sorti le : 07/01/2009

  • Le choix des libraires : Choix de Frederic Deville de la librairie ABAO Librairie-bouquinerie a BRUXELLES, Belgique (visiter son site) – 27/01/2009

Comment la violence sociale se mue en violence physique.
Mortagne, c’est mille deux cent dix-neuf habitants. Mortagne, c’est du bois et de la vigne, les deux seules ressources qui alimentent les deux seules entreprises de la commune : Le Chateau Clement et la Scierie Listrac. Travailler pour Monsieur Clement revient a hair ceux qui travaillent pour Monsieur Listrac, et inversement. La haine fouette les murs de Mortagne et c’est comme ca depuis toujours. Martial a prefere fuir ces querelles de clochers. Jusqu’a son geste sans retour…
Une adaptation epoustouflante.

  • Les presentations des editeurs : 10/01/2009

A la base, ca devait etre une fete, vu que c’etait le mariage de mon frere.
Mais une fete a Mortagne, on ne sait jamais bien ce que ca veut dire.

Mortagne, c’est mille deux cent dix-neuf habitants. Mortagne, c’est du bois et de la vigne, les deux seules ressources qui alimentent les deux seules entreprises de la commune : Le Chateau Clement et la Scierie Listrac. Travailler pour monsieur Clement revient a hair ceux qui travaillent pour monsieur Listrac… et inversement ! La haine fouette les murs de Mortagne et c’est comme ca depuis toujours. Martial a prefere fuir ces querelles de clochers. Jusqu’a son geste sans retour…

Alfred vient au monde en mai 1976. Au milieu d’une famille d’artistes, il decouvre tres vite le plaisir de creer. Il se nourrit de livres, de theatre, de musique et de cinema. Raconter des histoires avec des dessins devient rapidement une idee fixe. Autodidacte, des annees de fanzinat et de micro-edition lui forgent le caractere. A 18 ans, un bac litteraire en poche, il commence a travailler comme homme a tout faire dans un theatre. Il profite de son temps libre pour dessiner et monte cette meme annee Ciel Ether, une petite structure editoriale dans laquelle il publie quelques ouvrages de bande dessinee. Il commence a publier aux editions Delcourt en 1997. A partir de 1998, il intervient regulierement en milieu scolaire afin d’y animer des ateliers. En 2000, le scenariste David Chauvel lui propose une serie jeunesse, Octave. Depuis, ils collaborent sur plusieurs projets, notamment Paroles sans papiers, paru chez Delcourt. En 2004, il adapte Cafe Panique, de Roland Topor. Cette meme annee, il integre l’atelier Demain l’an 2000 a Bordeaux. Au sein de cette structure naissent des projets collectifs comme Magie Magie une BD jeunesse, et l’Abecedaire, chez L’Edune. Il y debute egalement la serie Le Desespoir du singe sur un scenario de Jean-Philippe Peyraud, et realise Pourquoi j’ai tue Pierre avec Olivier Ka (Prix du public et Essentiel, a Angouleme en 2007), ainsi que Je mourrai pas gibier, adaptation du roman de Guillaume Gueraud.