Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Jean-des-Figues

Auteur : Paul Arène

Rédigé à Sisteron, en 1868, Jean-des-Figues est certainement le chef-d’oeuvre de jeunesse de Paul Arène, dédié à Alphonse Daudet, et où la vie de l’auteur se confond avec celle du héros.
Jean-des-Figues, ainsi surnommé parce qu’il se promène sur son âne avec des figues sèches en poche, c’est l’histoire d’un jeune Provençal qui abandonne son pays natal où il s’ennuie pour « monter » à Paris. Il va y essayer, deux ans durant, tous les ingrédients de ce qui caractérise la vie de bohème dans la capitale, en ce milieu de XIXe siècle. Mais, au final, il devra bien s’apercevoir que rien ne vaut la vie tranquille de Sisteron et de sa Provence…

En 1932 paraît une édition de Jean-des-Figues, illustrée par François de Marliave : c’est celle-ci que nous proposons dans une nouvelle version entièrement recomposée et qui fait pendant à celle de La Chèvre d’or, illustrée par René Bénézech ou de Mireille/Mirèio par Jean Droit.