Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Joseph Peyré ; le Béarn pour racines, l’horizon pour destin

Auteur : Pierre Peyre

Par quelle étrange anomalie, Joseph Peyré, prix Goncourt 1935, auteur essentiel de la littérature française a t-il disparu de nos références comme de nos habitudes de lecture ?
On le retrouve dans ce lieu injustement trop fréquenté : le purgatoire des écrivains. Son oeuvre, récompensée de nombreux prix se mesure pourtant à celles d’un Hemingway, ou d’un Kessel.
Elle est l’exemple même de l’imagination au pouvoir, cette capacité à voir et à imaginer des lieux, en romancier soucieux néanmoins de sa vérité.
Toute sa vie, cet écrivain voyageur n’aura eu de cesse de courir le monde à la recherche d’horizons lointains à la fois géographiques et humains. Sa passion pour la haute montagne ou le Sahara assurera sa célébrité et inspirera des vocations.
En archiviste familial, Pierre Peyré, universitaire et neveu fidèle, nous propose un dialogue de pure fiction avec son oncle, faisant le chemin vers celui qu’il ne découvrira réellement comme auteur majeur qu’après sa mort. Comme un rappel lancé du pays des vivants, il réussit à faire revenir parmi nous celui qui n’a jamais cessé d’être un immense écrivain. Puisse chacun s’en apercevoir.