Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Journal de murasaki shikibu

Auteur : Murasaki Shikibu

” des yeux je parcours le dedans des stores : celles à qui les couleurs sont permises portent, avec l’habituelle robe à la chinoise verte et rouge, la traîne imprimée sur fond uni et le surtout de tissu uniformément brun-rouge.
Les robes de dessus de soie souple évoquent un mélange de feuilles d’automne foncées ou claires, et dessous elles portent comme d’habitude du jaune foncé ou clair, de l’aster rose ou du chrysanthème à doublure verte. ” c’est ainsi que murasaki-shikibu, dame d’honneur de l’impératrice décrit les costumes des dames de la cour lors des cérémonies qui célèbrent la naissance d’un prince héritier, en 1008.
Elle fait de même pour les fêtes du nouvel an 1010 et la naissance du second prince. dans ce journal figure aussi la célèbre galerie de portraits des femmes de lettres de l’époque, ses rivales, dont sei-shônagon ” qui en impose par ses grands airs “. c’est un précieux autoportrait moral que l’on découvre dans ces pages, mais c’est aussi une sorte de ” documentation ” pour le roman qu’elle est entrain d’écrire, le dit du genji, car la complexité et la vérité psychologique des personnages du roman ne peuvent que découler d’une patiente observation étayée par des notes et des ébauches successives.