Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Kim Vân Kiêu

Auteur : Du Nguyên

En expiation des fautes d’une vie antérieure, une jeune fille, Kiêu, se voit prédire l’existence d’une courtisane. Elle se fiance cependant en secret à un jeune lettré, Kim. Mais, pendant une absence de son fiancé, et pour sauver son père, emprisonné pour dettes, elle accepte de faire ce qu’elle croit être un mariage d’argent. Elle part au loin avec son mari, après avoir fait promettre à sa jeune soeur, Vân, d’épouser Kim à sa place. Mais le mari n est qu’un misérable, qui, ayant joué la comédie du mariage, livre Kiêu à une maison de prostitution. Ainsi débutent les mésaventures de Kiêu. Que le roman nous la montre plongée dans une vie débauchée, qu’elle soit martyrisée par des gens méchants, qu’elle soit avilie ou s’avilisse, tout cela ne sert qu’à mettre en valeur la pureté de son âme semblable à l’immaculé lotus dont le pied plonge dans la vase.