Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

La caravane de Pâques (PREFACE DE SIMONE VERCEL)

Auteur : Roger Vercel

C’était au temps où dans le port de Cancale se serraient des dizaines de bisquines, ces voiliers de pêche gréés à trois mâts, avec des empilements de huniers qui leur donnaient une surface de voile colossale.
Cette année-là, le dernier jour autorisé pour le dragage des huîtres sauvages tomba le dimanche de Pâques. Les patrons pêcheurs n’écoutèrent pas leurs épouses qui tenaient à respecter ” le jour du Seigneur “. Et la marée fut bonne, excellente même. La Yande, une maîtresse femme du quartier de La houle, les avait prévenus: un jour il faudrait payer… Quelques mois plus tard en effet, une épidémie ruina tous les parcs à huîtres.
Etait-ce la fin de Cancale et de ses bisquines?