Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

La comtesse

Auteur : Christophe Fiat

Cette biographie aux accents romanesques restitue l’épopée hors du commun de cette figure majeure de la littérature enfantine. Née en 1799, elle passe son enfance au domaine de Voronovo près de Moscou, dans une propriété de 45000 ha où travaillent 4000 serfs. Elle y reçoit l’éducation propre à celles des enfants de l’aristocratie russe, qui privilégie l’apprentissage des langues étrangères, et du français en premier lieu.
Polyglotte, maîtrisant cinq langues, elle est pourtant une petite fille turbulente, souvent punie et maltraitée par sa mère. En 1819, elle quitte la Russie, à la suite de son père, tombé en disgrâce, et s’installe en France où elle épouse le comte Eugène de Ségur. Elle passe dès lors une grande partie de sa vie dans sa propriété de l’Orme, les Nouettes, dont le décor est la source d’inspiration majeure de ses récits.
Sa vocation est pourtant tardive car ce n’est qu’en 1855 qu’elle signe son premier contrat d’auteur. Alors âgée de 50 ans, elle compile un recueil d’historiettes inventées qu’elle a pour habitude de raconter à ses petits-enfants. Le succès immédiat des Nouveaux Contes de fées l’encourage à poursuivre réécriture. Louis Hachette institue la collection de la ” bibliothèque rose ” où seront désormais publiés ses romans.
Ceux-ci ont largement influencé une nouvelle idée de la pédagogie et diverti des générations de fillettes.