Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

La faula ; le roi Arthur en Méditerranée

Auteur : Guillem De Torroella, Michel Adroher

Chevauchant près d’un port majorquin, Guillem aperçoit non loin du rivage un récif sur lequel se tient un perroquet. À peine a-t-il posé le pied sur le rocher que celui-ci commence à se mouvoir : c’est une baleine ! Accompagné par l’oiseau, l’animal met aussitôt le cap en direction de l’orient et amène Guillem sur une île enchantée où vivent la fée Morgane et un roi Arthur plongé dans la dépression à cause de la disparition des valeurs courtoises et chevaleresques… La Faula est un lai narratif, c’est-à-dire un écrit relativement bref qui relate des faits merveilleux dans le cadre d’un univers courtois. Parmi ces productions originales de la fin du Moyen Âge, l’oeuvre de Guillem de Torroella constitue une pièce essentielle pour l’étude de la diffusion et de la réception de la matière de Bretagne en Catalogne. Sa lecture montre combien la fréquentation des romans de chevalerie français était familière à l’auteur : Lancelot, l’Estoire dou Graal, la Queste del Saint Graal, Tristan et Iseut et d’autres trouvent en effet écho dans cet ouvrage.