Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

La formule dans la litterature et la civilisation de l’angleterre med ievale

Auteur : Stevanovitch Colett

Parler de « formule », c’est faire référence à des types d’écriture ou de récits fondés sur la reprise de fonctionnements stylistiques et génériques reconnaissables et attendus. L’idée de « formule » renvoie à la répétition et à la variation et pose ainsi indirectement la question de la relation entre le collectif et l’individuel.

La littérature de l’Angleterre du Moyen Age repose en grande partie sur l’utilisation d’éléments formulaires. Cet ouvrage est consacré à l’étude du fonctionnement et du rôle de la formule au sens large du mot, comme donné de langue et de sens. Il s’agit de déterminer quels processus langagiers et quels contenus sont impliqués par une telle répétitivité, dans ses dimensions linguistiques, génériques et plus largement épistémiques.

Le volume couvre la période vieil-anglaise, la période moyen-anglaise (y compris dans sa dimension anglo-normande) et les survivances modernes des schémas médiévaux.