Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

La fraternité fenrir

Auteur : Alain de Arriba

Le IIIe Reich à la recherche du testament de Jacques de Molay, dernier Grand Maître des Templiers Un roman à la croisée des genres mêlant : histoire, suspense, fantastique, ésotérisme et humour. Il séduira le plus grand nombre par la truculence et l’originalité de ses personnages, ses multiples rebondissements, et des situations des plus inattendues.

Début de la seconde guerre mondiale. Un commando d’élite allemand, la Fraternité Fenrir, s’introduit dans le monastère Saint benoît situé dans le Périgord. Après s’être heurté aux moines vêtus comme les Templiers du treizième siècle, il dérobe un mystérieux coffret, avec sur le couvercle gravé un échiquier, qui renferme le testament codé de Jacques de Molay. Il l’emmène au château du Wewelsburg, le siège des SS, et de l’Ahnenerbe, l’organisation chargée des recherches sur les origines de la race aryenne. Afin de récupérer le précieux parchemin, Léon Le Mansec, le chef de la Résistance locale va mettre sur pied l’« Opération Cheval de Troie » qui consiste à introduire une équipe de Français au coeur de la forteresse SS. Afin de le mener à bien, il réunit les meilleurs talents parmi lesquels Clément Astor, le digne successeur du grand Harry Houdini, « La Panthère des palaces », une voleuse de classe internationale et Arsène Lupin lui-même.
Année deux mille dix. Tous les acteurs de l’« Opération Cheval de Troie » ont été décimés de façon tragique au cours des années 70 et 80. Persuadé qu’il est le dernier sur la liste, Léon Le Mansec, lègue à sa petite fille, Anne, reporter de guerre, le Testament de Jacques de Molay. Celle-ci, épaulée par Betrand Cholin, historien, spécialiste de la Résistance, et de Marc Sangenin, un officier de l’Armée française, informaticien de génie et expert en décryptage, elle va se lancer à la recherche du document qui fait fantasmer tous les historiens et suscite la convoitise de personnes mal intentionnées.
Mais, ils devront se heurter à la Fraternité Fenrir qui a survécu aux aléas de l’histoire et à Azmagorth, le démon à tête d’âne surmontée de cornes de taureau, le gardien du testament des Templiers.