Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

La legende du Changeling. Volume 1, Le mal-venu

Couverture du livre La legende du Changeling. Volume 1, Le mal-venu

Auteur : Pierre Dubois

Illustrateur : Xavier Fourmequin

Date de saisie : 06/06/2008

Genre : Bandes dessinees

Editeur : Le Lombard, Paris, France

Prix : 13.00 €

ISBN : 978-2-8036-2409-6

GENCOD : 9782803624096

Sorti le : 06/06/2008

  • Les presentations des editeurs : 24/06/2008

Au creux des arbres, au fond des forets, dans.chaque pierre, dans les champs et les plaines… Partout l’esprit de la nature est vivant.
La legende dit que, tous les cent ans, un jeune garcon sera enleve a ses parents par les fees et qu’il en reviendra transforme. Il pourra desormais communiquer avec la nature et ses forces magiques. Il est dit que ce jeune garcon combattra les etres malefiques voues au Seigneur du Chaos. Il est dit que de son combat dependra l’avenir des etres de Lumiere.
Et c’est le soir ou une etoile s’emiettant des infinis viendra au milieu d’un cercle de pierres que la quete du Changeling commencera.

Xavier Fourquemin : magicien du neuvieme art, ce francais d’origine a choisi la Belgique pour vivre dans la patrie-mere de la bande dessinee. Apres le dyptique ” Miss Endicott “, realise avec Derrien dans la collection Signe ” La legende du changeling ” lui offre la possibilite de developper un univers encore plus feerique et envoutant.

Pierre Dubois : elficologue emerite, celebre auteur de la ” Grande encyclopedie des fees “, il vit parmi les livres dans une ancienne ferme des Ardennes francaises. Avec ” La legende du changeling “, ce conteur passionne et passionnant nous emmene une fois de plus de l’autre cote du reel pour nous faire decouvrir les luttes insoupconnees qui s’y trament.

  • Les courts extraits de livres : 24/06/2008

La lande du Dartmoore recele bien des secrets, des creatures de legende invisibles a qui ne sait pas ouvrir les yeux. Scrubby n’est pas de ceux-la ! Enfant des fees, ami des betes, il a recu le merveilleux en heritage. Ce legs, il le partage avec sa soeur Sheila dont les cheveux ont la couleur de la chevelure des Fairies. Les deux enfants coulent ensemble des jours heureux au sein de la foret. Londres draine cependant peu a peu les forces vives de cette terre, tous ces paysans qui ont entretenu le Dartmoore des siecles durant. Revolution industrielle oblige, Scrubby et sa famille sont aussi contraints de quitter leur lande pour cette jungle qu’est la City. Mais, si Scrubby a du se resoudre a abandonner sa foret, l’inverse n’est pas pret d’arriver !

En bon elficologue, Pierre Dubois a une facon bien a lui d’apprehender le folklore celtique souvent reduit a l’epopee du Roi Arthur et de ses Chevaliers. Ici, place aux creatures de la foret, celles auxquelles, de son trait ne pour les monstres et autres etres de legende, Xavier Fourquemin sait si bien insuffler la vie. Il y a bien un choc titanesque en oeuvre, mais il s’agit de celui de la Nature contre la Civilisation galopante, deux domaines que le dessinateur excelle a representer. Fort de sa recente experience dans le diptyque Miss Endicott, il ressuscite le Londres du XIXe Siecle comme personne : sa ville exsude l’angoisse et la noirceur du charbon, tandis que ses pres respirent l’humus et l’ecorce fraiche. Une rencontre heureuse, dont resulte le genre de livres qui deviennent mythiques, puis mythologiques…