Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

La livraison

Auteur : Yves Goulm

Un auteur attend la livraison de son nouvel ouvrage. Impatient, il est gagné par la peur et par le renoncement. La responsabilité de cet ouvrage, il ne veut pas l’affronter. Sa raison de vivre l’a tout doucement abandonnée, écrire, vivre, publier, assumer, rien n’est plus comme avant. Les mots l’ont dévoré et l’ont fait chuter. Le moment du triomphe est devenu pour lui le moment de la signification de sa fin, inexorable.
La tension née de ce paradoxe au coeur du processus créatif – tout se passe dans le cerveau de l’auteur- , dont on peinera à définir le genre et le style (roman ? Essai ? Pamphlet ? Prose ? Poésie ?), fait de cette confession une mise en abîme. La descente au coeur de l’enfer des mots est enivrante et féconde : les pensées s’échappent des mots et viennent questionner l’auteur et le lecteur, devenus complices d’une réflexion active, in vivo, inédite sur la littérature et son matériau : le mots et la pensée.