Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

La maison en lames de rasoir

Couverture du livre La maison en lames de rasoir

Auteur : Linda Maria Baros

Preface : Patricia Castex Menier

Date de saisie : 03/05/2009

Genre : Poesie

Editeur : Cheyne, Le Chambon-sur-Lignon, France

Collection : Collection grise

Prix : 13.50 / 88.55 F

ISBN : 978-28411611614

GENCOD : 9782841161164

Sorti le : 16/10/2006

Acheter La maison en lames de rasoir chez ces libraires independants en ligne :
L’Alinea (Martigues)Dialogues (Brest)Durance (Nantes)Maison du livre (Rodez)Mollat (Bordeaux)Ombres Blanches (Toulouse)Sauramps (Montpellier)Thuard (Le Mans)

  • Le journal sonore des livres : 10/06/2009

Telecharger le MP3

Linda Maria Baros, au micro d’Emmanuelle Leroyer et Lucie Sarfaty, lors d’un “Lundi des Poetes” (en savoir plus sur www.printempsdespoetes.com)

  • Le journal sonore des livres : Lu par Francois Attia – 02/03/2007

Telecharger le MP3

Francois Attia – 02/03/2007

  • Les presentations des editeurs : 02/01/2007

PROLOGUE

La maison qui s’eleve du brouillard de l’etre
ressemble a un palais fait en lames de rasoir
qui tient en equilibre
” sur le poignet de ta main.

Tu cries d’en haut, de la fenetre :
– Mais apportez le mortier, macons !

Paresseusement flottent les macons
parmi les minces echafaudages.

Sept jeunes loups s’endorment !
le mufle sur le seuil.

Linda Maria Baros

  • Les courts extraits de livres : 02/01/2007

La cle fumait dans la porte

Defaire le noeud de la porte n’est pas chose facile.
Faire bouger, meme avec un mot,
son bras raide de balance, ses frontieres,
remuer le sel qui a pousse a l’entour,
entre les dalles,
comme des pigeons qui s’elevent
des anciennes tourbieres.
(Oh, ca se comprend,
ce sont les pigeons noueux des murs,
tournes a l’envers comme des gants, immobiles.)

Devant la porte, tu dois trouver la tranquillite.
(La petite cle qui pend autour du cou
et que les enfants ont l’habitude de perdre si souvent;
la petite cle a l’aide de laquelle
tu les faisais revenir a la maison.)

Reprendre haleine. Entendre claquer
a l’horizon le bec mecanique de la nuit.
Et te souvenir du loquet casse. Des marches
qui disaient jadis du bien de toi.
De la cle qui fumait dans la porte.