Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Là où leurs mains se tiennent

Auteur : Grégory Nicolas

Quand le casque a explosé et a quitté la tête de Jean- Baptiste, le réalisateur a hésité à changer de caméra.
Finalement, il est resté sur cette image. Le coureur reposait sur le ventre. Ses membres semblaient désarticulés, comme ces mains collantes que l’on jette et qui dégringolent des vitres. La voiture qui le suivait s’est arrêtée à quelques centimètres de lui. Le médecin a fendu la foule des photographes qui s’amassaient autour du champion.
À proprement parler, ce n’est pas un roman sur le vélo, mais il y est beaucoup question de vélo.
Il y a des histoires d’amour.
Il y a des histoires de famille.
Il y a le parcours initiatique d’un champion.
Il y a toute la drôlerie et la fraîcheur de Grégory Nicolas.