Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

La parole est d’argent

Auteur : Lucette Desvignes

« Ne vous en allez pas, madame Simone, c’est pas parce que je serai sous le séchoir qu’on ne peut pas continuer à s’entretenir. Je vous parle bien assez fort pour que vous m’entendiez, et moi vous savez j’ai l’oreille fine (…) j’aime bien échanger les nouvelles avec vous de temps en temps. Avec tout ce qui se passe dans le monde, qu’on ne nous en raconte même pas la moitié, il y a bien toujours des commentaires à faire sur la nouveauté du jour : même si on n’a pas attrapé la fine pointe affûtée de l’actualité, on en attrape tout de même assez de miettes pour pouvoir se dérouiller la langue. » Après Opération croque-monsieur, Lucette Desvignes se plonge avec délices dans l’univers surréaliste des mots du quotidien, entre soliloque, introspection et confession. Ravageur mais révélateur des petites et grandes compromissions humaines.