Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

La pluie, avant qu’elle tombe

Auteur : Jonathan Coe

Traducteur : Jamila Chauvin | Serge Chauvin

Date de saisie : 21/03/2009

Genre : Romans et nouvelles – etranger

Editeur : Gallimard, Paris, France

Collection : Du monde entier

Prix : 19.50 €

ISBN : 978-2-07-078504-9

GENCOD : 9782070785049

Sorti le : 08/01/2009

  • Le choix des libraires : Choix de Nicolas Lefort de la librairie AUDE a PARIS, France – 14/07/2012

Beau, sensible, bouleversant, terriblement emouvant et dote d’un certain suspense, “La Pluie, avant qu’elle tombe” confirme le talent incroyable de Jonathan Coe, sa faculte a changer d’univers, sa maitrise de la plume et des personnages…
Une des plus belles surprises de ce debut d’annee qui, bien que plutot destinee a un public feminin, nous fait dire que Coe a definitivement gagne sa place dans le pantheon des grands auteurs britanniques.

  • Le choix des libraires : Choix de Isabelle Anoman de la librairie ESPACE CULTUREL LECLERC a LIMOGES, France – 14/07/2012

Rosamond vient de mourir. Grace a un enregistrement audio et a quelques photos, elle retrace l’histoire des femmes de sa famille de leurs secrets, de leurs non-dits. On fait la rencontre de Rosamond, de Beatrix, de Jill et d’Imogen. Entre blessures et passions, nous revisitons tout un pan de l’Histoire. Les combats et les erreurs des unes et des autres nous permettent de mieux comprendre l’evolution des moeurs de notre societe.
Grace a une plume maitrisee, nous explorons toute la palette des sentiments. Jonathan Coe est un grand auteur et il nous le demontre encore une fois avec ce magnifique roman.

  • Les presentations des editeurs : 14/07/2012

Rosamond vient de mourir, mais sa voix resonne encore, dans une confession enregistree, adressee a la mysterieuse Imogen.
S’appuyant sur vingt photos soigneusement choisies, elle laisse libre cours a ses souvenirs et raconte, des annees quarante a aujourd’hui, l’histoire de trois generations de femmes, liees par le desir, l’enfance perdue et quelques lieux magiques. Et de son recit douloureux et intense nait une question, lancinante : y a-t-il une logique qui preside a ces existences ? Tout Jonathan Coe est la : la virtuosite de la construction, le don d’inscrire l’intime dans l’Histoire, l’obsession des coincidences et des echos qui font osciller nos vies entre hasard et destin.
Et s’il delaisse cette fois le masque de la comedie, il nous offre du meme coup son roman le plus grave, le plus poignant, le plus abouti.

Ne en 1961 a Birmingham, Jonathan Coe est l’un des auteurs majeurs de la litterature britannique actuelle.
On lui doit notamment Testament a l’anglaise, prix du Meilleur livre etranger 1996, La maison du sommeil, prix Medicis etranger 1998, et le diptyque que forment Bienvenue au club et Le Cercle ferme.