Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

La quatorzieme valse

Auteur : Andre Tubeuf

Date de saisie : 17/07/2008

Genre : Romans et nouvelles – francais

Editeur : Actes Sud, Arles, France

Prix : 15.00 / 98.39 F

ISBN : 978-2-7427-7350-3

GENCOD : 9782742773503

Sorti le : 11/06/2008

  • Les presentations des editeurs : 18/07/2008

Le narrateur ? Un pianiste, qui pourrait etre Dinu Lipatti. L’epoque ? Les annees 1950. Des concerts, des enregistrements, la vie habituelle d’un musicien. Mais aussi la maladie, l’abnegation d’un homme qui souffre. L’espoir et la consolation que seule la musique peut offrir. De jeunes admirateurs viennent a la rencontre du musicien, une amitie se noue. Ce seront les derniers instants du pianiste – une formidable lecon de vie. Il jouera encore Bach et Chopin, les Valses, de toute son ame. Jusqu’a la derniere, la Quatorzieme.

Andre Tubeuf est ne a Smyrne en 1930. Collaborateur d’Opera international, de L’Avant-Scene Opera, Harmonie, de Diapason puis de Classica-Repertoire, et du Point depuis 1976, il est egalement l’auteur de nombreux livres sur la musique, dont Mozart, chemins et chants (Actes Sud, 2005), Richard Strauss ou le Voyageur et son ombre (Actes Sud, 2004), Claudio Arrau (Nil, 2003), ainsi que de romans, Les Enfants dissipes (Gallimard, 1987) et Damiel ou les Indifferents (Albin Michel, 2000).

  • La revue de presse Francois Dufay – L’Express du 17 juillet 2008

Car ce n’est pas le desespoir qui, ici, l’emporte, mais bien la gratitude de celui qui, fauche avant l’heure, sait etre alle au bout de sa verite. Jamais tu ne l’as joue si simple, s’exclame la femme de Lipatti, au sortir du studio ou il vient de graver Jesus que ma joie demeure. On pourrait faire le meme compliment a Andre Tubeuf. Chretien d’Orient comme Lipatti, penetre a son image de notre fragilite, mais surtout de la valeur spirituelle de l’art, le critique s’est surpasse pour celebrer ce qui en nous veut chanter : l’ame.