Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

La reglementation des marches financiers europeens

Auteur : Caroline Fournier-Emonet | Lila Sayegh-Guermas

Date de saisie : 13/12/2007

Genre : Economie

Editeur : Economica, Paris, France

Collection : Gestion-poche, n 74

Prix : 10.00 / 65.60 F

ISBN : 978-2-7178-5424-4

GENCOD : 9782717854244

Sorti le : 03/09/2007

  • Les presentations des editeurs : 14/12/2007

La reglementation des marches financiers europeens connait des bouleversements considerables avec l’entree en vigueur de la directive europeenne sur les Marches d’Instruments Financiers (directive MIF) en novembre 2007. Son objectif est l’integration d’un marche financier europeen unique.
Cette directive modifie en profondeur l’organisation des bourses et les strategies de ses principaux acteurs a travers l’abolition de la regle de concentration des ordres et l’accroissement de la concurrence. L’emergence de nouveaux lieux d’execution des ordres (Multilateral Trading Facilities et internalisation systematique) assure ainsi une protection accrue des investisseurs. Par ailleurs, la disparition de la position monopolistique des bourses traditionnelles offre de nouvelles opportunites de developpement aux entreprises d’investissement.

Caroline Fournier-Emonet est Maitre de Conferences a l’Institut de Gestion de Rennes (IGR) et membre du centre de recherche en economie et management (CREM). Elle intervient egalement a l’Universite Paris-Dauphine et a l’ESSEC.
Lila Sayegh-Guermas est Professeur a Reims Management School (RMS) et membre du centre d’analyse quantitative en finance (CAQFI). Elle intervient egalement a l’Ecole Nationale des Ponts et Chaussees.

  • Les courts extraits de livres : 14/12/2007

Introduction :

Depuis quelques annees, l’actualite financiere est riche de nouveaux developpements reglementaires. En novembre 2007 la directive europeenne sur les marches d’instruments financiers (ou directive MIF) doit etre appliquee en France. Cette nouvelle reglementation ayant pour objectif de creer un marche financier europeen unique va revolutionner les differentes bourses europeennes. Le principal moyen mis en oeuvre pour y parvenir est le renforcement de la concurrence afin d’accroitre la protection des investisseurs. Cette directive va modifier en profondeur l’organisation actuelle des marches. En multipliant les lieux possibles d’execution des ordres, elle va bouleverser la position monopolistique des marches reglementes et augmenter le niveau de la concurrence mais egalement offrir de nouvelles opportunites de developpement aux entreprises d’investissement et amorcer une reduction des couts de transaction. La contrepartie de ces changements est l’apparition de nouveaux risques. Les autorites regulatrices vont devoir empecher l’eclatement de la liquidite entre les differents modes de negociation des ordres, conserver l’integrite des marches et la qualite des services rendus aux investisseurs. Les enjeux strategiques lies a cette nouvelle reglementation sont nombreux. Les entreprises d’investissement etudient les differentes possibilites offertes pour developper et ouvrir leur metier a de nouvelles activites profitables. Mais il ne faut pas oublier que l’entree en vigueur de la directive MIF a un cout a la fois technique mais egalement humain qui est difficilement chiffrable.
Au niveau reglementaire, la tendance actuelle est au developpement de la concurrence entre les places boursieres et entre les differents systemes de negociation. Aujourd’hui, la regulation europeenne a l’image des Etats-Unis encourage la concurrence des lieux d’execution des ordres au detriment de la centralisation avec pour objectif principal une meilleure allocation des ressources au niveau europeen. Cet interet recent de la part des regulateurs pour la decentralisation est a l’origine de nombreuses questions. Quels sont les differents modeles de reglementation en vigueur dans le monde ? Sont-ils nombreux ? Lesquels sont optimaux pour l’ensemble des acteurs financiers ? Quels sont les impacts de la regulation sur l’organisation et le fonctionnement des marches, ainsi que sur les strategies des differents participants des bourses ? Qui beneficie des modifications reglementaires ?
Cet ouvrage se decompose en trois chapitres. Le premier traite de la reglementation d’un point de vue general, a savoir comment s’organise la regulation dans differents pays, y a-t-il un modele unique, quelles sont les instances reglementaires, et quel est leur role ? Nous nous interesserons plus particulierement a la zone europeenne. Le deuxieme presente la directive MIF et ses differentes regles. Le dernier offre une reflexion sur les impacts organisationnels et comportementaux d’une modification de la reglementation des marches financiers.