Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

La relieuse du gue

Auteur : Anne Delaflotte Mehdevi

Date de saisie : 20/08/2008

Genre : Romans et nouvelles – francais

Editeur : Gaia, Monfort-en-Chalosse, France

Prix : 19.00 €

ISBN : 978-2-84720-122-2

GENCOD : 9782847201222

Sorti le : 20/08/2008

  • Le choix des libraires : Choix de Helene Camus de la librairie TOURNEZ LA PAGE a COMBOURG, France (visiter son site) – 14/07/2012

L’interet de ce premier roman de Anne Delaflotte Mehdevi permet de s’installer dans ces chapitres, noir sur rose, et de decouvrir l’univers de la reliure. A l’instar de son heroine, l’auteur est devenue relieuse apres un cursus dans la diplomatie. Sans doute la part autobiographique nourrit-elle les details du metier de relieur : nous nous plongeons avec delectation dans l’atmosphere feutree, discrete de l’atelier de Mathilde ou la lumiere se la joue a la Rembrandt, parmi les fers a dorer, la colle, la mousseline, les cahiers cousus, les cuirs qui fleurent bon ; nous suivons tout au long du livre la restauration d’un superbe ouvrage sans titre, sans auteur, mais sans doute charge d’histoire. Mathilde se voit deposer un beau matin ce gros et beau livre qui a souffert entre autre d’un incendie et le mysterieux client qui lui confie cette restauration meurt dans un accident quelques minutes apres avoir fait sa commande. Alors notre relieuse se sent impliquee et va s’employer a retrouver l’identite de cet homme dont la personnalite l’a fortement impressionnee. Parallelement, nous decouvrons la vie de province dans cette ruelle ou l’atelier est installe, avec ses artisans, ses rythmes rituels, ses ragots, ses amities aussi.

Le livre se lit precieusement ; rien de tonitruant, tout en finesse, lumiere et contre-jour, emotion et delicatesse, dans la sensibilite et la tendresse matinee d’adresse que necessite ce travail de reliure. Les personnages sont attachants, l’histoire interesse, le contrepoint des morceaux choisis de Cyrano de Bergerac (Rostand) marque des silences musicaux et c’est toute l’assurance dans la retenue, la persuasion, le talent de l’auteur qui nous conduit a nous passionner pour cette nouvelle vie que Mathilde s’est choisie.

  • Le choix des libraires : Choix de Corinne Carpentier de la librairie MAJUSCULE a DUNKERQUE, France (visiter son site) – 14/07/2012

On decouvre dans ce premier roman d’Anne Delaflotte, une tres jolie ecriture qui nous permet de decouvrir un metier que l’on ne connait absolument pas a travers l’histoire de Mathilde qui a abandonne son metier de diplomate pour venir s’installer en Dordogne ouvrir un atelier de reliure au milieu d’autres commercants et artisans, qui sont autant de portraits savoureux ! La vie de Mathilde va se trouver completement perturbee par l’arrivee d’un inconnu qui lui apporte un magnifique livre a relier et qui va mourir accidentellement. Mathilde n’a que le livre pour essayer de decouvrir l’identite de cet homme et a partir de ce moment, les intrigues et les rancunes vont faire surface. Tres beau roman qui se lit avec beaucoup de plaisir.

  • Les presentations des editeurs : 14/07/2012

Mathilde delaisse une carriere prometteuse de diplomate pour ouvrir un atelier de reliure dans un village de Dordogne.
Cuirs, fibres de bois, feuilles d’or et pigments accompagnent desormais le quotidien de la jeune femme qui restaure avec passion et minutie les ouvrages qu’on lui confie.
Un matin, alors que la pluie bat le pave de la ruelle, un visiteur franchit le seuil de l’atelier. Un homme d’une beaute renversante et enveloppe d’un parfum de fougere et de terre fraiche. Celui-ci lui remet un livre ancien pour restauration, et disparait.
” Un bon relieur est quelqu’un qui ne lit pas “, disait le grand-pere de Mathilde. Et pourtant, comment resister a la tentation de plonger dans ce mysterieux ouvrage relie a l’allemande, offrant des dessins representant un fanum, antique lieu de culte gallo-romain, et dissimulant dans sa reliure une liste de noms a l’origine inconnue ?
Cadence par les vers de Cyrano de Bergerac, La relieuse du gue est un roman faconne pour tous les amoureux du livre.

Nee a Auxerre en 1967, Anne Delaflotte Mehdevi grandit en Bourgogne. Elle suit des etudes en droit international et diplomatique. Depuis 1993, elle vit a Prague. Elle se lance dans l’apprentissage du metier de relieur et, parallelement, commence a ecrire. La relieuse du gue est son premier roman.