Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

La revolution interieure : psychologie de la grossesse et de la maternite

Auteur : Corinne Antoine

Date de saisie : 19/04/2007

Genre : Psychologie, Psychanalyse

Editeur : Larousse, Paris, France

Collection : L’univers psychologique

Prix : 19.90 / 130.54 F

ISBN : 978-2-03-583317-4

GENCOD : 9782035833174

Sorti le : 21/03/2007

  • Les courtes lectures : Lu par Xavier Brossard – 16/09/2008

Telecharger le MP3

Xavier Brossard – 09/05/2007

  • Les presentations des editeurs : 16/09/2008

Comment devient-on mere ? Desire-t-on un enfant pour soi-meme ou pour lui ? Comment un lien se cree-t-il entre la mere et cet enfant qu’elle ne connait pas encore ? Comment cohabiter avec cet etre en devenir qui modifie l’equilibre du couple et bouleverse la perception que l’on a de soi-meme ? Ce livre a pour objectif d’expliquer cette metamorphose et d’aider a comprendre des sensations, des emotions, des questionnements, que chaque femme enceinte (ou ayant le desir de l’etre), chaque couple, rencontre a un moment donne de son parcours de vie.

Corinne Antoine est psychologue clinicienne, hypnotherapeute et enseignante a Paris-VIII. Chez Larousse, elle a notamment participe a Mieux vivre, mode d’emploi (2002) et au Petit Larousse de la psychologie (2005).

L’UNIVERS PSYCHOLOGIQUE, une nouvelle approche qui part de l’experience et donne acces aux theories, pour aider a se connaitre soi-meme et mieux comprendre les autres.

  • Les courts extraits de livres : 16/09/2008

Des pensees contradictoires

La femme enceinte reve ce bebe qu’elle va mettre au monde. Elle l’imagine, s’invente avec lui, se projette dans l’avenir a ses cotes. Des sentiments de joie, de bonheur, une humeur exaltee accompagnent ce processus. Le corps de la future maman se metamorphose, s’alourdit doucement. Nausees, maux de ventre, epuisement peuvent jouer sur son equilibre psychoaffectif. Ce n’est pas simple de sentir son corps se transformer en ayant la sensation de ne rien maitriser ! Ainsi, paradoxalement, toute une serie de questions contradictoires la tourmentent : Si je n’y arrive pas ? Si l’accouchement se passe mal ? Si je n’ai pas la force ? Si mon bebe n’est pas normal ? Le bebe peut lui sembler envahissant, et provoquer anxiete : Saurais-je supporter la grossesse ? Et accueillir cet enfant comme il faut ? Etre une bonne mere ?
On compare les modifications physiques et psychiques de la grossesse au vecu de la puberte. L’adolescente doit accepter les changements physiques de son corps et l’irruption de sa feminite. Ces difficultes, la femme enceinte les revit en partie a travers son experience de la maternite. Dans le premier cas, la jeune fille passe physiquement du statut d’enfant a celui de jeune femme ; dans le second, c’est une modification plus interieure qui s’opere avec le passage de l’etat de femme a celui de mere, la faisant ainsi acceder a la parentalite. Or, la societe ne renvoie qu’une image stereotypee de la maternite : celle d’une femme devouee et comblee. Certes, on autorise a la future mere quelques caprices au debut de sa grossesse et deux ou trois crises de larmes au sortir de l’accouchement, mais guere plus ! Or, le ressenti des femmes est a la fois beaucoup plus complexe et plus profond que cela. Ce decalage entre leur experience intime et l’image qui leur est renvoyee cree souvent un sentiment de culpabilite. Depassees parce qu’elles traversent, comprenant mal les raisons de leur malaise, elles ont d’autant plus de difficultes a en parler qu’elles en eprouvent une forme de honte, et c’est tout un travail que de les reconcilier avec leur sentiment profond.