Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

La riviere de sang : meurtre dans le Montana

Couverture du livre La riviere de sang : meurtre dans le Montana

Auteur : Jim Tenuto

Traducteur : Jacques Mailhos

Date de saisie : 07/11/2007

Genre : Policiers

Editeur : Gallmeister, Paris, France

Collection : Policiers

Prix : 23.90 / 156.77 F

ISBN : 978-2-35178-006-0

GENCOD : 9782351780060

Sorti le : 07/09/2006

  • Le choix des libraires : Choix de Christophe Dupuis de la librairie ENTRE-DEUX-NOIRS a LANGON, France – 16/09/2008

Dahlgreen Wallace, ancien Marines ayant participe a la premiere guerre du golf, vit aujourd’hui comme il le reve, au paradis naturel qu’est le Montana ou il est guide de peche dans la propriete privee de Fred Lather, un magnat des medias. Lather emmene chez lui les gros clients a qui il pense faire signer des contrats juteux (un des meilleurs endroits de peche du Montana). A chaque fois, c’est le meme cinema, il demande a Wallace de les soigner aux petits oignons. Les visiteurs du week-end sont Elden et Susi Elderberry, membres du club des milliardaires, qui viennent pour un tres, tres, tres gros contrat. Wallace les emmene au petit matin, installe Monsieur en bas de la riviere, Madame un peu plus haut et lorsqu’il revient voir les resultats d’Eldeberry… ce dernier a ete assassine. Accuse du meurtre, Wallace va devoir jouer la partie finement pour s’en sortir indemne.
Il y a des livres ou, d’entree de jeu, on se dit qu’on va passer un bon moment de lecture et La riviere de sang tient toutes ses promesses. Jim Tenuto devoile progressivement la psychologie de ses personnages, captive le lecteur avec une histoire solide en placant de nombreux elements en peu de temps, trouve le moyen d’y ajouter quelques belles parties de peches – et meme si on l’a deja lu de nombreuses fois chez de grands auteurs americains, Tenuto n’en fait jamais de trop. C’est un excellent premier roman… on attend donc l’auteur au tournant pour le prochain.

  • Les presentations des editeurs : 16/09/2008

Ex-star de football universitaire et veteran de la guerre du Golfe, Dahlgren Wallace n’aspire qu’a poser ses valises. Aussi, lorsque le magnat des medias Fred Lather lui propose de devenir guide de peche dans sa propriete du Montana, l’occasion est trop belle. Jusqu’au jour ou l’un des invites se fait assassiner a quelques pas de lui. Accuse du meurtre, Wallace est contraint de mener sa propre enquete. La liste des suspects ne tarde pas a s’allonger, tandis que la violence se dechaine : milices neo-nazis, eco-terroristes defenseurs des droits des animaux, ranchers vereux sont prets a tout pour mettre la main sur le ranch de Lather. Les etendues sauvages du Montana constituent le decor somptueux et menacant d’une enquete riche en rebondissements. Portrait acide d’une Amerique deglinguee, La Riviere de sang est la premiere aventure de Dahlgren Wallace.

Jim Tenuto a grandi a Chicago ou son pere etait policier. Apres avoir servi dans le corps des Marines et exerce divers metiers, il a commence a publier des nouvelles dans des magazines sportifs. La Riviere de sang est son premier roman. Il vit a San Diego, en Californie, et prepare actuellement le deuxieme volet des aventures de Dahlgren Wallace.

  • La revue de presse Alexandre Fillon – Lire, novembre 2006

Le Montana reussit decidement aux auteurs de polars, de James Crumley a Robert Sims Reid, et on en passe. Le dernier en date a y camper son intrigue se nomme Jim Tenuto – ce fils d’un policier ayant grandi a Chicago reside pourtant a San Diego en Californie…
Y aurait-il quelque chose de pourri au royaume du Montana ? Classique, efficace et bien mene, La riviere de sang tire avantageusement parti de son decor. Aux commandes, Jim Tenuto mene son affaire de main de maitre.

  • La revue de presse Frederic Vitoux – Le Nouvel Observateur du 7 septembre 2006

[…] Comment definir cet excellent premier roman d’un ancien marine et auteur de nouvelles pour des magazines sportifs, dont le pere avait ete flic a Chicago ? Comme un polar des grands espaces ? Un chant d’amour au Montana ? Un portrait inquietant d’une Amerique a la derive ? Ou comme un livre d’une tonalite plutot gaie, rapide, tonique, ou l’auteur appelle un chat un chat et ne confond pas une truite arc-en-ciel avec une cuttbow ni avec une cutthroat aux traits carmins sous les branchies. Le bonheur en somme !

  • Les courts extraits de livres : 16/09/2008

Je suis l’archetype d’un general de milice moderne

JE REPRIS CONSCIENCE par etapes. Ma premiere tentative pour revenir a moi eut lieu dans l’obscurite la plus totale. Un tissu a l’odeur fetide me couvrait la tete et je ne voyais que du noir. A ma deuxieme tentative, j’eus l’impression de bouger, bien que je fusse incapable de remuer les jambes. Ma troisieme tentative, finalement la bonne, eut pour cadre une piece fortement eclairee. J’entendis d’abord de la musique militaire en arriere-plan. La piece s’eclaircit petit a petit et ma vision devint progressivement nette, comme une lentille que l’on regle. Le sang battait dans mes tempes et je ressentais une douleur aigue au-dessus de l’oreille gauche. J’avais envie de vomir.
Et une desagreable sensation de deja-vu. J’avais subi deux traumatismes craniens au cours de ma carriere de footballeur a MSU. Le premier avait ete suffisamment serieux pour causer une amnesie ponctuelle. Le second, bien que moins serieux d’une certaine maniere, s’est grave dans ma memoire comme le plus terrifiant. Tout en me sachant blesse, j’avais continue a jouer en cachant mon probleme. Sans doute qu’a un niveau archaique, mon instinct de survie fonctionna a plein regime. Je fis un de mes meilleurs matchs, et n’ai absolument aucun souvenir de la seconde mi-temps.
Je prenais lentement conscience de mon environnement. J’etais assis dans un fauteuil de bois raide, et mes poignets etaient ligotes aux accoudoirs. Un homme etait assis a cote de moi. Il se leva, se posta en face de moi, et me braqua une lampe stylo dans les yeux. Mon cerveau enregistra des vaguelettes d’onde de choc. J’eus un haut-le-coeur. Mon ange gardien recula brusquement.