Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

La terre invisible

Auteur : Hubert Mingarelli

En 1945, dans une ville d’Allemagne occupée par les alliés, un photographe de guerre anglais ne parvient pas à rentrer chez lui. Alors qu’il couvrait la défaite allemande, il a assisté à la libération d’un camp de concentration. Depuis, il ne trouve plus les mots.
Logé dans le même hôtel que le colonel qui commandait le régiment qui a libéré le camp, il tisse avec ce dernier des liens d’amitié, fondés sur la vision commune de l’horreur. Un soir, le photographe expose son idée : il veut partir à travers l’Allemagne pour photographier les gens devant leur maison.
Il espère ainsi, peut-être, découvrir qui sont ceux qui ont per- mis l’existence des camps. Le colonel met à sa disposition une voiture et un chauffeur de son régiment. C’est un très jeune soldat qui vient d’arriver et qui n’a rien vu de la guerre.
Ils partent au hasard sur les routes. Le photographe est hanté par ce qu’il a vu, le soldat par des évènements intimes sur- venus chez lui, en Angleterre. La Terre invisible raconte ce voyage.