Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

La traque de Jacques Mesrine, l’ennemi public n°1 ; un flic de l’antigang témoigne…

Auteur : Jacques Nain

Pendant dix-huit mois, l’enfant perdu de la guerre d’Algérie, le rebelle des quartiers de haute sécurité, le roi de la cavale, braqueur, kidnappeur et assassin, a défié les institutions et les pouvoirs publics. L’homme aux mille visages, véritable caméléon, s’est mis en scène. Par le biais des médias, il est devenu l’acteur d’un scénario qu’il avait lui-même imaginé avec l’espoir de devenir un mythe. Jacques Nain, ancien officier de police, a participé, avec l’unité anti-Mesrine, à la traque fatale de l’ennemi public n° 1. Il nous entraîne dans une chasse à l’homme haletante et dévoile la personnalité complexe du criminel, au-delà de la légende. Le témoignage sans concession de cet ancien flic de l’antigang nous conduit de la date de l’évasion de Mesrine de La Santé, le 8 mai 1978, à la fusillade du 2 novembre 1979, porte de Clignancourt, à Paris, où l’ennemi public n° 1 a trouvé la mort. Le légendaire Mesrine a-t-il été assassiné ?