Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

La vengeance des dieux. Volume 2, La divine adoratrice

Couverture du livre La vengeance des dieux. Volume 2, La divine adoratrice

Auteur : Christian Jacq

Date de saisie : 27/02/2007

Genre : Romans et nouvelles – francais

Editeur : XO, Paris, France

Prix : 19.90 / 130.54 F

ISBN : 978-2-84563-317-9

GENCOD : 9782845633179

Sorti le : 04/01/2007

  • Les courtes lectures : Lu par Cecile Pericone – 28/04/2007

Telecharger le MP3

Cecile Pericone – 06/03/2007

  • Les courtes lectures : Lu par Lise Maussion – 28/04/2007

Telecharger le MP3

Lise Maussion – 05/03/2007

  • Les presentations des editeurs : 28/04/2007

Un grand thriller egyptien

Dans une Egypte tourmentee, menacee a la fois par l’influence des Grecs et par la convoitise des Perses, la lutte pour le pouvoir a pris la forme d’un complot mortel… ci voila le jeune scribe Kel injustement accuse de meurtre, bouc emissaire impuissant d’une gigantesque affaire d’Etat !
Pour faire eclater son innocence, Kel ne peut compter que sur la merveilleuse Nitis, la jeune pretresse qu’il aime eperdument. Mais Nitis disparait, elle a ete enlevee. Alors la colere submerge Kel. Plus rien ne lui importe, ni son honneur sali, ni le mysterieux papyrus crypte, ni l’avenir de l’Egypte : il faut retrouver Nitis, et la delivrer.
Afin de sauver l’amour de sa vie, Kel se lance dans une quete desesperee. Son destin et celui de l’Egypte sont inexorablement lies. Reussira-t-il a faire surgir la verite pour retrouver enfin la serenite des jours heureux ?

Apres le succes mondial de ses series, Ramses, La Pierre de Lumiere, La Reine Liberte, Les Mysteres d’Osiris, traduits dans plus de 30 langues, Christian Jacq nous entraine avec ce deuxieme et dernier tome dans un veritable thriller egyptien, a travers une intrigue admirablement ficelee et des personnages tres attachants, qui nous rappellent son inoubliable Juge d’Egypte.

  • Les courts extraits de livres : 28/04/2007

Attentif a son instinct, Bebon avait senti que leur refuge, l’ancienne fabrique, n’offrait plus la securite necessaire. Un curieux pouvait signaler leur presence a la police qui ne manquerait pas d’intervenir. Mieux valait regagner Memphis et se noyer dans la population.
En achetant du pain, le regard du comedien avait croise celui de la patronne. Un coup de foudre sensuel entre une femme aux formes genereuses et un seducteur au sourire ravageur. D’abord une conversation banale, puis un entretien intime et les jeux du plaisir, joyeux et inventifs.
Invite a sejourner chez sa nouvelle maitresse, Bebon s’etait montre hesitant. De convaincantes caresses triomphant de ses reticences, il avait evoque son prochain voyage au cours duquel, portant les masques des dieux Horus, Seth, Anubis ou Thot, il jouerait la partie publique des mysteres sur les parvis des temples.
Reduit au rang de jouet de la vorace Levres-douces, Bebon jouissait d’une confortable maison : vaste entree, salle de reception, quatre chambres, deux salles d’eau, cuisine, cave et terrasse, soit 150 m2 amenages avec gout. Encore fallait-il, selon les ordres de la boulangere, maintenir en permanence une proprete impeccable. L’hygiene n’etait-elle pas le secret de la sante ?
Et sa belle sante, Levres-douces y tenait.
Lorsqu’elle devetit son amant, il ne lui resista pas.
– Aujourd’hui, avoua-t-elle, j’ai trop faim pour attendre le dessert.
Sa gourmandise momentanement rassasiee, la boulangere demanda a Bebon de remplir deux coupes de vin blanc du Delta.
– Buvons a notre plaisir, mon cheri ! Le comedien ne se fit pas prier. Mais son visage demeura grave.
– Tu sembles contrarie, observa-t-elle.