Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

La vie de la Pérouse ; l’appel d’un destin

Auteur : John Dunmore

Jean-François de La Pérouse est né près d’Albi en août 1741.
Il aurait pu rester, comme tous les siens, un aristocrate rural, mais il a choisi le grand large. Les débuts sont modestes : une traversée jusqu’à la Nouvelle France (Québec), une bataille perdue contre les Anglais, puis des années de cabotage, sur les côtes atlantiques comme dans l’océan Indien, où l’Albigeois manque de devenir un planteur des tropiques. Le goût de la mer et de l’aventure le fait repartir sans cesse.
La guerre de l’Indépendance américaine vient d’éclater, il combat les navires anglais au large du Canada et détruit les établissements de la baie d’Hudson. Louis XVI lui confie ensuite le soin de mener à bien un grand voyage de découverte dans le Pacifique. L’Angleterre avait Cook, la France aurait La Pérouse. Deux navires, la Boussole et l’Astrolabe entament le 1er août 1785 un époustouflant tour du monde.
Les dernières nouvelles datent de février 1788. Ensuite, La Pérouse est entré dans l’inconnu, et dans la légende.