Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

La vie “malgré elle” de Marie-Louise Sutter

Auteur : Michel Turk

Marie-Louise a vingt et un ans en 1944 quand elle est incorporée de force dans l’armée allemande. A l’instar de quinze mille autres jeunes femmes, Alsaciennes ou Mosellanes, dont elle est ici le symbole, elle restera dans l’ombre de l’histoire, oubliée pendant tant d’années.
Un journaliste va consacrer une série d’articles à ces femmes, incorporées de force. Pour ce faire, il s’appuie sur les rares témoins encore vivants et sur quelques documents qu’il a la chance de récupérer. Marie-Louise n’est pas Antigone, mais elle a quelque chose en elle qui s’y apparente. Aux yeux du journaliste, écrire son histoire revient à reconnaître celle de toutes ses compatriotes et à les réhabiliter dans leur statut de victimes du nazisme. Toutes les jeunes femmes qui ont vécu cette aventure «malgré elles» vont sortir meurtries de cette guerre. Une part immense de leur jeunesse leur a été volée. Alors, comment vont-elles vivre cet épisode de leur vie, comment vont-elles s’en sortir?