Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

La vie petrifiee

Auteur : Nils Trede

Date de saisie : 17/10/2008

Genre : Romans et nouvelles – francais

Editeur : Quidam editeur, Meudon, France

Prix : 15.00 / 98.39 F

ISBN : 978-2-915018-29-5

GENCOD : 9782915018295

Sorti le : 28/08/2008

Acheter La vie petrifiee chez ces libraires independants en ligne :
L’Alinea (Martigues)Dialogues (Brest)Durance (Nantes)Maison du livre (Rodez)Mollat (Bordeaux)Ombres Blanches (Toulouse)Sauramps (Montpellier)Thuard (Le Mans)

  • Le choix des libraires : Choix de Jacques Griffault de la librairie LE SCRIBE a MONTAUBAN, France (visiter son site) – 17/10/2008

Xavier, le narrateur vit dans une ville sur deux iles reliees par un pont. Sur la premiere il est medecin de police. Sur l’autre il est serveur dans un petit restaurant, une entreprise familiale que sa mere a tenu a conserver apres la mort de son pere.
Xavier, un ce ces solitaires qui apercoivent des choses qui restent inconnues aux gens sociables, qui portent en eux leurs observations et ne craignent pas le jugement des autres, confiera a sa maman : “Tout m’echappe. Je ne suis pas fait pour la vie (…) Les choses s’en vont en ma presence (…) J’ai peur. Je n’arrive pas a vivre. J’ai froid (…) Je tiens a la vie. J’adore tout ce qui est beau. Mais… je me sens proche de tout et pourtant indiciblement loin a la fois.”
Un soir de pluie, un jeune couple entre dans son restaurant. Il reconnait la jeune femme, il la connait depuis longtemps, c’est elle qu’il attend depuis toujours, dont il reve toutes les nuits, celle qu’il desire ardemment rencontrer. Le couple echange des paroles pleines de douceur et de verite. Et lui, “moche, ventre gros et bras courts, mains grosses et moites, le regard d’un caniche”, se dit que jamais il n’aura une fille pareille. Il en ressent amertume et injustice. Mais il se fixe un objectif : entrer dans sa vie. Et pour ce faire il va deployer d’habiles stratagemes.
Un premier roman etrange qui flirte avec le fantastique, a l’ecriture sobre et precise, ecrit en francais par un medecin generaliste, ne en 1966 en Allemagne, qui exerce depuis une dizaine d’annees dans un cabinet de l’est parisien.

  • Les presentations des editeurs : 17/09/2008

Homme solitaire, enigmatique et hante par le sentiment d’etre proche de tout et pourtant indiciblement loin a la fois, Xavier vit sur deux iles situees dans la meme ville et y mene deux existences tout a lait dissemblables. Sur l’une, il tient un petit restaurant avec sa mere malade : sur l’autre, pousse par des circonstances qu’il maitrise a peine, il exerce la profession de medecin de police.
Un soir de pluie, entre dans son restaurant un couple magnifique. Fascine. Xavier l’ecoute, l’epie pour avoir, soudain, la certitude que cette fille, la, est la femme parfaite, celle avec qui partager ses ideaux d’integrite, de simplicite et son aspiration a l’harmonie. Il n’a des lors qu’un seul objectif : entrer dans sa vie.

D’une ecriture sobre, precise et proche de l’innocence d’un Knut Hamsun. Nils Trede cree un univers tour a tour onirique et concret qui envoute et entraine le lecteur a la limite du Fantastique. Lu Vie petrifiee est son premier roman.
Nils Trede est ne en 1966 a Heidelberg, en Allemagne. Il vit en France depuis une dizaine d’annees, ou il exerce la profession fie medecin generaliste dans un cabinet de l’est parisien. Il ecrit en francais.

  • La revue de presse Alain Nicolas – L’Humanite du 18 septembre 2008

A toutes les images de la separation, dans l’espace geographique, ponts, canaux, fleuves geles repondent, a l’echelle humaine, celles de l’enveloppement et du devoilement, de la protection et de la liberation. Peaux qui se craquellent, abces qu’on vide, menottes qu’on pose et qu’on ote, feuilletages et croute trompeuses, ou, au contraire, papillotes qu’on deballe avec gourmandise, ecailles qui rendent plus savoureux le poisson. Xavier saura-t-il sortir de ses enveloppes, se liberer de sa couche de glace ? L’ecriture sobre jusqu’au minimalisme de Nils Trede construit autour de cette question une fiction poetique et emouvante, qui tranche avec bonheur sur une production desesperement conformiste.

  • Les courts extraits de livres : 17/09/2008

Il etait huit heures du soir quand ils ont ouvert la porte. Ca je le sais parce qu’a cet instant, j’ai regarde la nouvelle montre que ma mere m’avait offerte quelques jours auparavant. J’etais dans un coin de notre petit restaurant sur l’ile, et j’attendais les clients.
Ils ont ouvert la porte brusquement pour se precipiter a l’interieur, car il y avait une averse sur l’ile et sur la ville alentour. Les rues s’etaient assombries en un instant et j’entendais le bruit de la pluie qui tombait, doucement d’abord avec la porte fermee, puis plus fort, avec des milliers de petits eclats sur les paves, au moment ou ils l’ont ouverte. Il s’est mis derriere elle et il a pose ses mains sur ses epaules pour lui enlever son manteau. Elle souriait. Son sourire faisait un peu briller ses yeux. J’ai remarque quelques meches de ses cheveux, fines et mouillees de pluie, accrochees sur ses joues. C’etait une jolie image, presque touchante, et la lueur douce de ses yeux provenant de son sourire etait plus encore embellie par ces meches mouillees sur ses joues. Lui aussi a enleve son manteau et de nouveau, il a pose ses mains sur elle, comme auparavant, mais ce n’etait que pour etre tendre avec elle. Il etait visible que ce n’etait que par tendresse, qu’il n’y avait aucune autre raison de refaire un tel geste.

Pour ceux qui cherchent à approfondir leur compréhension et à élargir leurs connaissances sur ce sujet particulier, nous recommandons vivement d'utiliser les ressources et les matériaux disponibles sur cette page : http://www.tigercreek.org/sponsor/. Ceux-ci ont été soigneusement sélectionnés et publiés dans le but de fournir des informations complètes, précises et à jour pour vous aider dans votre parcours d'apprentissage.