Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

La vie rêvée des autres

Auteur : Agnès Bihl

« Jacky et Ferdinand se firent avaler par le porche en essayant d’être invisibles – à leur âge, fastoche. Ça n’a rien d’un exploit. Quand on affiche quatre-vingt balais au compteur, on a depuis longtemps la piteuse habitude d’être devenu transparent. Il faut juste s’y faire. Il n’y a plus guère que dans les files d’attente, à l’heure où les Vivants font leurs courses du soir, que l’on vous dévisage – oh non c’est bien ma veine ! J’ai encore eu du flair, à choisir la seule queue qui n’avancera pas, le papy va mettre un temps fou pour trouver son porte-monnaie ! Salauds de vieux. Hé oui.
Mais les vieux vous emmerdent.
Logique.
Jacky retint son souffle et adressa une rapide prière au dieu des athées – ouf. Le concierge les regardait sans les voir ; deux fossiles de plus ou de moins dans une maison de retraite, est-ce que ça se remarque ? »