Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

La violence illustrée

Auteur : Nanni Balestrini

La violence est d’abord celle que subissent les textes dans le processus d’écriture utilisé par Nanni Balestrini; textes d’origines diverses, souvent des coupures de presse relatant les mêmes faits avec des mots et des points de vue différents, parfois des oeuvres littéraires, d’où il extrait des tronçons de phrases; la recomposition qu’il en fait tient du tissage, par la réapparition du fil à intervalles dans la texture; mais il s’agit d’un tissage irrégulier, ou souvent se croisent des fils d’origines très éloignées, et les rencontres fortuites, apparemment fortuites, engendrent des ruptures de sens et des sens nouveaux.
Violence farte à la langue comme métaphore de la violence vécue au quotidien ou en situation de crise ?
Sans doute, cela est plus que jamais évident dans cette oeuvre ou sont présentes violence existentielle de la maladie et de la mort, violence prédatrice de la guerre, violence sociale des insupportables inégalités de condition et l’exploitation du travail, violence réactionnelle de la rébellion individuelle ou de groupe et violence de la répression.