Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

L’âge de pierre

Auteur : Caryl Férey

Mon frère faisait courir des rumeurs comme quoi son copain Brutasse allait me casser la tête, c’était un miracle que j’en aie réchappé, ah, il y avait un bon Dieu pour les tapettes.
J’avais beau être un renard amoureux de Natalisalmon, on me prenait pour un phoque. Mon frère m’a aiguisé comme un silex ; depuis, entre la combustion et l’étincelle, je consume les fées dégringolées et le vent comme autant de miracles improvisés. Nous avons passé l’âge de pierre.