Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

L’anarchiste et le diable

Auteur : Norman Nawrocki

Date de saisie : 28/08/2006

Genre : Romans et nouvelles – etranger

Editeur : LUX, Montreal, Canada

Collection : Instinct de liberte

Prix : 27.50 / 180.39 F

ISBN : 978-2-89596-026-3

GENCOD : 9782895960263

Acheter L’anarchiste et le diable chez ces libraires independants en ligne :
L’Alinea (Martigues)Dialogues (Brest)Durance (Nantes)Maison du livre (Rodez)Mollat (Bordeaux)Ombres Blanches (Toulouse)Sauramps (Montpellier)Thuard (Le Mans)

  • Les presentations des editeurs : 15/07/2006

Decouvrez ce qui se passe lorsque Norman Nawrocki et ses collegues de Rhythm Activism decident d’aller injecter un peu de rock’n’roll anarchiste canadien dans les veines de l’Europe. L’Anarchiste et le diable raconte, avec humour et lucidite, la fascinante histoire de cette tournee europeenne. A la fois recit de voyage et journal personnel, on y decouvre les dessous de la scene musicale independante, ou la culture rebelle fait loi.

Oscillant entre la realite et la fiction, L’Anarchiste et le diable nous offre vingt-trois legendes urbaines mettant en scene ceux et celles qui representent le nouveau visage balafre de l’Europe: le chomeur revant de jours meilleurs, l’immigrant, les marginalises, jeunes ou vieux, qui vivent dans l’ombre. Dans un monde de fantasmes globalises, ces gens refletent une Europe en transition, marquee par les tensions politiques et raciales, les rivalites futures et les cicatrices du passe.

Musicien, compositeur-interprete, auteur, acteur et producteur, veteran de la scene underground montrealaise, Norman Nawrocki est acclame internationalement aussi bien comme artiste de cabaret et violoniste que comme co-fondateur de nombreuses formations telles Rhythm Activism, DaZoque !, Bakunin’s Bum, etc. Il a a son actif cinquante enregistrements musicaux et cinq livres de poesie et de fiction.

  • Les courts extraits de livres : 15/07/2006

Pays-Bas et Belgique.

Une histoire rock’n’roll anarchiste.

VOICI UNE HISTOIRE rock’n’roll anarchiste. Je suis couche sur un matelas de mousse puant et tache de sperme, a l’arriere d’une camionnette encombree qui sert habituellement a transporter des moutons. Ce semblant de lit a ete recupere parmi un amas de dechets sur un trottoir, parce qu’il est encore bon et qu’il ne coute rien. Il est a present coince de cote par-dessus deux caisses d’amplificateurs. A chaque nid de poule que nous heurtons sur la route, il crache la poussiere. Je plie les genoux et rearrange mes os en diagonale. Je suis un bretzel humain qui essaie de ne pas respirer trop fort.

A cote de moi, il y a une pile d’instruments de musique de deux metres de haut, des tambours, des guitares et des bagages personnels en equilibre precaire. Elle menace a tout moment de s’ecrouler, ce qui me permet d’aiguiser mes reflexes. Mes bras et mes jambes sont toujours sur le qui-vive pour parer aux dangereux changements de vitesse qui suivent chaque freinage-surprise. C’est freine, plonge, freine, plonge. Et notre conducteur adore freiner.

A ma gauche, une mince cloison de bois me separe de mes collegues semi-comateux qui sont assis a l’avant sur des sieges inconfortables. Epaule contre epaule, ils sont tout sourire. Pour se changer les idees, ils se glissent dans mon reduit a bagages par une ouverture trop petite dans la cloison, de la taille d’une boite de mouchoirs. Penetrez a vos risques, la tete ou les pieds devant, mais faites attention que votre ci I poilu ne reste pas coince dans l’ouverture. Surtout si on est dans une courbe. Et prenez garde aux corps endormis ou aux pots de moutarde ouverts. Cette ouverture est piegee.