Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

L’ange noir

Couverture du livre L'ange noir

Auteur : John Connolly

Traducteur : Jacques Martinache

Date de saisie : 00/00/0000

Genre : Policiers

Editeur : Presses de la Cite, Paris, France

Collection : Sang d’encre

Prix : 20.50 / 134.47 F

ISBN : 978-2-258-06983-1

GENCOD : 9782258069831

Acheter L’ange noir chez ces libraires independants en ligne :
L’Alinea (Martigues)Dialogues (Brest)Durance (Nantes)Maison du livre (Rodez)Mollat (Bordeaux)Ombres Blanches (Toulouse)Sauramps (Montpellier)Thuard (Le Mans)

  • Les presentations des editeurs : 05/10/2006

Obsedant, fascinant, impressionnant, a la croisee de Thomas Harris et de Stephen King.
Publishers Weekly

Hante par l’assassinat de sa femme et de sa fille, Charlie Parker a quitte son metier de flic pour devenir detective prive. Quand disparait Alice, jeune prostituee toxicomane, il se sent oblige d’enqueter, car elle est liee par le sang a Louis, son bras droit, et celui-ci remuerait ciel et terre pour retrouver celle qu’il s’etait promis de proteger.
Bientot leur enquete les mene sur les traces d’un mysterieux Mexicain, sculpteur sur os, et d’un obese goitreux des plus inquietants. Tres vite, Parker est precipite dans un atroce cauchemar qui le conduira jusqu’en Europe. Pourtant, il avait jure de ne plus jamais s’approcher du Mal. Mais qui pouvait prevoir que le Mal s’approcherait de lui ?
Une intrigue forte dans une atmosphere tres noire, un heros bouleversant qui nous mene jusqu’au bout de la nuit. Un grand John Connolly.

John Connolly, Irlandais pure souche, est devenu au fil de ses romans l’un des auteurs majeurs de la jeune generation du polar.

  • Les courts extraits de livres : 05/10/2006

Elle priait pour lui, quelquefois. Tandis que les autres lancaient au predicateur des alleluias plaintifs, se frappaient la poitrine et branlaient du chef, elle demeurait silencieuse, le menton baisse, et implorait doucement le Seigneur. Autrefois, des annees plus tot, elle demandait qu’il se tourne de nouveau vers Sa lumiere radieuse et qu’il embrasse le salut qui ne se trouve que dans le renoncement a la violence. A present, elle ne souhaitait plus de miracle. Quand elle pensait a lui, elle priait Dieu d’etre indulgent lorsque cette brebis egaree se presenterait enfin devant Lui au Jugement dernier, de lui pardonner ses fautes, d’examiner avec soin la vie qu’il avait menee afin d’y trouver les petites actions honorables qui Lui permettraient d’accorder misericorde a ce pecheur.
Mais peut-etre y avait-il des vies qu’on ne pouvait racheter et des peches si terribles qu’ils etaient au-dela du pardon. Le predicateur disait que le Seigneur pardonne tout mais uniquement si le pecheur reconnait sincerement ses fautes et cherche un autre chemin. Si c’etait vrai, elle craignait que ses prieres ne servent a rien et qu’il ne soit damne pour l’eternite.
Elle fit voir son billet a l’homme dechargeant les bagages du car. Il se montra renfrogne et inamical avec elle, mais il traitait apparemment tout le monde de cette facon.