Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

L’anglais au concours Message : methodologie, epreuves d’entrainement

Auteur : Fabien Fichaux

Date de saisie : 18/12/2007

Genre : Langues

Editeur : Ellipses, Paris, France

Collection : Optimum

Prix : 12.50 / 81.99 F

ISBN : 978-2-7298-3686-3

GENCOD : 9782729836863

Sorti le : 30/11/2007

  • Les presentations des editeurs : 19/12/2007

Reussir l’epreuve d’anglais au concours MESSAGE demande rigueur, methode et entrainement.

L’epreuve se presente sous forme d’un QCM de 40 questions et le temps de reponse est limite a 30 minutes. Il est important pour le candidat d’acquerir des automatismes de langue qui seuls lui permettront de repondre aux exigences de l’epreuve. Dans cette optique, L’anglais au concours MESSAGE vous preparera de facon graduelle et pragmatique au QCM d’anglais. Son objectif premier est de vous faire acquerir une methode solide pour vous permettre de travailler de facon rapide et efficace.

Apres une rapide introduction axee sur la methodologie des epreuves cet ouvrage se presente en deux parties :
– une premiere partie specifiquement dediee aux rappels grammaticaux pour couvrir les points les plus testes au concours,
– une seconde partie axee autour de sujets corriges pour vous permettre de vous entrainer en temps reel.

Volontairement succinct pour faire face aux imperatifs de temps des etudiants, cet ouvrage redige par un specialiste de la preparation aux concours est l’outil indispensable pour vous preparer efficacement et en un temps record aux exigences des epreuves.

  • Les courts extraits de livres : 19/12/2007

L’ARTICLE

L’emploi de l’article est une source d’erreur frequente en anglais. Avant d’entrer dans les details, voici quelques points generaux a avoir en tete :
L’article indefini (a ou an) s’emploie traditionnellement quand on fait reference a un nom sans que ce dernier soit defini de facon precise. C’est ainsi que l’on dira a book pour parler d’un livre sans en preciser l’origine, le contenu, la nature… par opposition a the book qui est lui determine : on ne parle plus de n’importe quel livre mais d’un objet precis.
Il s’agit de la meme distinction que celle qui est faite en francais entre un et le.
L’article defini the indique que le nom n’est plus employe dans un contexte general mais que l’on parle de quelque chose de precis, de determine. Le passage entre la notion de nom general a celle de nom determine peut se faire de deux grandes facons :

1. Le contexte

I bought a dress. The dress was expensive.

Dans la premiere phrase, on parle du nom robe de facon generale : il est donc normal d’employer l’article indefini. Dans la deuxieme phrase, on apporte une precision sur la robe en question : il ne s’agit plus de n’importe quelle robe mais de celle que je viens d’acheter. Il faut donc employer l’article defini.

2. Les precisions que l’on apporte sur le nom.

The window in the kitchen is open.

Il ne s’agit pas de n’importe quelle fenetre mais de celle qui est dans la cuisine. La precision ainsi apportee demande l’utilisation de l’article the, ce qui n’aurait pas ete le cas si l’on voulait parler d’une fenetre en general : a window (on dit que le nom est determine).
Une fois ces principes generaux enonces et pour savoir si un nom doit etre precede d’un article (defini ou indefini), il faut repondre a trois questions :
1. Le nom est-il denombrable ou indenombrable ?
2. Le nom est-il determine ou indetermine ?
3. Le nom est-il singulier ou pluriel ?
On a donc six grands cas de figures possibles qui ont ete repertoriees dans les tableaux ci-dessous (notez toutefois qu’il s’agit la de regles generales qui souffrent des exceptions) : (…)