Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Langues dominantes, langues dominées

Auteur : Collectif

La multiplicité des langues, combinée à l’importance plus ou moins grande de leurs locuteurs, tant sur le plan politique que social, a engendré à travers le temps une multitude de conflits. Mais, à côté de cette « guerre des langues » si souvent évoquée, il existe toute une palette d’actions et de réactions – résistances, contournements, astuces de toutes sortes (hybridation, dérision, parodie, etc.) – par lesquels les dominés essaient de se soustraire à l’influence, parfois très lourde, des dominants. Et l’on pose même l’hypothèse que le choix de certains alphabets traduit peut-être la volonté de certains peuples de se démarquer de leurs voisins jugés trop puissants. En tout cas, toutes ces stratégies de résistance contribuent sans doute à expliquer le paradoxe observé à propos de la langue anglaise : langue de domination s’il en est, elle se trouve aujourd’hui mise à son tour en situation de dominée.