Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

L’année du grand incendie

Auteur : Pierre Mora

Cet e´te´ bru^lant, harassant, Rose le passera enferme´e chez elle, a` coucher sur le papier des mots difficiles mais salvateurs. Sur les cendres encore fumantes de l’incendie fou, elle dresse un portrait de sa vie a` travers celle de six hommes : son pe`re, Antoine, dont elle ne dige`re pas la disparition brutale, son e´poux, Sylvain, e´ternel absent, William Derlac, ce trop intrusif ami de la famille, le jeune jardinier taciturne, Louis, et son e´ducateur, Marc, aux allures d’antihe´ros de roman noir, et enfin, Henri, l’enfant esquisse´ a` demi-mot, presque encombrant. Six hommes donc, six fanto^mes, qui emprisonnent l’he´roi¨ne dans un vague a` l’a^me qu’interrompent seulement quelques vers de Baudelaire, scande´s par l’infaillible Ce´leste.

Avec cette galerie de portraits masculins, Pierre Mora, dans la peau d’une narratrice aux prises avec une me´lancolie latente, de´peint le climat d’une e´poque trouble : celle des anne´es, opaques et rancunie`res, de l’Occupation puis de l’imme´diat apre`s-guerre.

L’auteur : Pierre Mora a toujours vécu à Bordeaux où il enseigne à l’université. Il est l’auteur de trois livres sur les Pyrénées : Un caillou dans la chaussure (Éditions Gypaète, 2012), El balisador (Éditions Gypaète, 2013), Averses éparses possbiles (Éditions Gypaète, 2014).