Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Le bal des esquintes

Auteur : Anick Geinoz

Le bal des esquintés est un roman puzzle, un roman pot-au-feu, et qui mélange, indifféremment, des personnages aussi goûteux qu’ils sont hétéroclites.
D’abord, il y a Marie ; Marie la Seule ou Marie la Céleste, qui jongle tant et plus entre ses mioches, son job et les stigmates douloureuses d’un récent abandon. Aussi, il y a Ben. Un con spasmophile, Ben. A tel point embourbé dans la fange de ses problèmes, qu’il paraît incapable d’épargner à quiconque ses coups de gueule et ses coups de dents. Et puis, il y a Félix, férocement agrippé à la laisse de son chien, et qui traîne son vieil âge entre un foyer où dépérit sa femme et le vide abyssal de son appartement.
Trois destins, donc. Trois trajectoires entremêlées, auxquelles s’associent dans un joyeux désordre une aide-soignante rwandaise, un parquet XVIIe et une valse folle de conjoints repentants. Une histoire banale. Et unique. Et où, l’un hissant l’autre et tous s’épaulant, nos esquintés s’extirpent peu à peu du marasme de leurs existences respectives en un improbable rebond.