Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Le bel aujourd’hui de la chanson

Auteur : Collectif

Illustrateur : Claire Braud

Date de saisie : 16/10/2008

Genre : Musique, Chansons

Editeur : C. Pirot, Saint-Cyr-sur-Loire, France

Collection : Chanson

Prix : 20.00 / 131.19 F

ISBN : 978-2-86808-264-0

GENCOD : 9782868082640

Sorti le : 29/11/2008

  • Les presentations des editeurs : 17/10/2008

LES RITA MITSOUKO
JULIETTE
MIOSSEC
DOMINIQUE A
LA GRANDE SOPHIE
BENABAR,
ABD AL MALIK
VINCENT DELERM
GRAND CORPS MALADE
JEANNE CHERHAL
OLIVIA RUIZ.

  • Les courts extraits de livres : 17/10/2008

Avant-propos de Christian Pirot :

La chanson est un boomerang.
Tu la recois de plein fouet, la ou ca fait mal. Dechirures mal cicatrisees, vieux chagrins qu’on croyait oublies, bonheurs furtifs, naufrages ou verts paradis refont surface. Tu n’es plus seul.
Tu as recu. A ton tour, tu renvoies tes emotions et ta gratitude a l’artiste qui a vise juste, a ce frere humain sensible a ta fragilite, a ce poete qui a su trouver les mots qui apprivoisent les incertitudes.
Car la chanson est partage. Tu as besoin de l’artiste, il a besoin de toi.
L’irruption dans les annees 50 – moins evidente qu’on ne le croit generalement – d’une nouvelle famille d’artistes interpretant leurs propres oeuvres, plutot que celles d’auteurs patentes, a bouleverse le paysage de la chanson.
Avec Charles Trenet, Leo Ferre, Georges Brassens, Jacques Brel, Serge Gainsbourg, Claude Nougaro, Barbara, Anne Sylvestre, Alain Souchon, Bernard Lavilliers et Renaud, la chanson atteint une autre dimension, a leur corps defendant semble-t-il, a en croire ce qu’ils disent. De divertissement, au mieux d’art populaire ou on la confinait, elle accede au rang d’art majeur au meme titre que la poesie.
Connait-elle alors son age d’or ? Les nostalgiques de cette epoque en sont convaincus. Qui pourrait rivaliser aujourd’hui avec leurs Brassens, Brel, Barbara et autres Ferre ? Personne evidemment. Trop falots, les petits nouveaux ! Tirons le rideau. Ou sont nos vinyles d’antan ?
Mais la nostalgie est semblable a cette vieille maitresse perfide et trop maquillee qu’on n’arrive pas a quitter. C’est un ange plein de beaute, comme dirait Baudelaire :

Ange plein de beaute, connaissez-vous les rides ?
Et la peur de vieillir et ce hideux tourment.

Pourtant, en marge du showbiz-pompe-a-phynances, de la quete effrenee du tube-a-vide, de la mode a tout prix ou a prisunic, de la soupe servie par nos cheres teles, friandes de tele-crochets racoleurs, loin des copinages des grand-messes annuelles, remises de prix ou galas des Restos du Coeur, des selections pour l’Eurovision de la chanson, deshonorantes (en 2008, l’artiste choisi pour representer la France chante en anglais !), il existe des artistes vrais, sinceres et genereux. Nouvel age d’or ? C’est en tout cas un bel aujourd’hui pour la chanson francaise, veritable exception culturelle, qui n’a pas d’equivalent dans les autres pays et qui annonce des lendemains qui chanteront longtemps encore.
Ainsi est nee une autre famille d’artistes, auteurs le plus souvent, et de plus en plus : Les Rita Mitsouko, Dominique A, Juliette, Miossec, Vincent Delerm, La Grande Sophie, Benabar, Jeanne Cherhal, Grand Corps malade, Abd Al Malik, Olivia Ruiz. Ils sont chroniques ici par des plumes amies, ferues de chanson : Olympia Alberti, Michel Troadec, Philippe Richard, Bertrand Dicale, Valerie Lehoux, Laurent Berthet, Ludovic Dormion, Sophie Delassein et Laurent Balandras.
Certains lecteurs s’etonneront sans doute de ne pas trouver dans cet ouvrage un ou plusieurs de leurs artistes veneres. Leur absence resulte le plus souvent d’un choix que j’assume. Cependant la qualite de la nouvelle generation est telle qu’un prochain volume sera bientot necessaire.