Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Le cancer apprivoise : les ressources insoupconnees de l’etre humain

Auteur : Leon Renard

Preface : Jean-Jacques Crevecoeur

Date de saisie : 20/07/2006

Genre : Psychologie, Psychanalyse

Editeur : Quintessence, Aubagne, France

Collection : Sante et ressources

Prix : 20.00 / 131.19 F

ISBN : 978-2-913281-53-0

GENCOD : 9782913281530

  • Les presentations des editeurs : 20/07/2006

Les conflits provoques par des evenements de vie la courante, qu’ils soient conjugaux, familiaux, sociaux ou professionnels, ne se materialisent pas au hasard dans notre organisme.

La maladie n’est pas une ennemie, mais un message, une communication non verbale. Le corps crie un probleme que le malade ignore ou refuse de voir.

La maladie concerne l’etre total – physique et psychique – et, dans le cas du cancer, des resultats remarquables ont ete obtenus en prenant en compte la relation entre le cancer et le psychisme.

Leon Renard fait la synthese des etudes menees dans ce domaine (Simonton, Hamer, Le Shan,…) et l’enrichit de sa propre experience de therapeute. Pour apprivoiser le cancer, il propose (en complement aux traitements medicaux) des techniques psycho-adjuvantes qui instaurent
une comprehension differente du cancer, une interpretation nouvelle des signes cliniques, une collaboration active du malade a sa guerison, par l’utilisation de ses forces psychiques latentes.

Enfin un livre pour comprendre ce qu’est vraiment le cancer, pour l’eviter ou l’apprivoiser.

Leon RENARD est psychologue, psychotherapeute, ex-charge de cours de psycho-immunologie a l’ISEE de Bruxelles. Il est egalement conferencier et president, en Belgique, de l’association Objectif Sante Globale…

  • Les courts extraits de livres : 20/07/2006

Que dire d’une loi de la gravitation qui stipulerait que dans 52,6 % des cas, un corps tombe verticalement, que dans 24,8 % des cas, il “tombe” horizontalement, et que dans 22,6 % des cas, il suit des trajectoires aleatoires dans n’importe quelle autre direction ? Elle serait tout simplement consideree comme non scientifique, meme si elle resultait d’observations rigoureuses sur un plan statistique. Il ne s’agirait pas d’une loi ! La cancerologie dite scientifique n’est fondee que sur des hypotheses issues de statistiques qui n’expliquent en rien les mecanismes intimes de la maladie. Si fumer provoque le cancer du poumon, pourquoi tous les fumeurs n’en sont-ils pas atteints ? Inversement, pourquoi tant de non-fumeurs meurent du cancer du poumon (plus de 40 % des cancers du poumon touchent les non-fumeurs), sans jamais avoir touche a la moindre cigarette ? Comme vous le demontrera le present ouvrage, les statistiques ne nous seront d’aucun secours pour comprendre ou apprivoiser le cancer. Elles ne nous entraineront que sur des fausses pistes et nous encombreront de fausses croyances.

Le probleme, c’est que les oncologues ont pour mission de traiter des cancers. Pas de soigner des personnes atteintes du cancer. Ceci est a nouveau confirme par le renard, dans la suite de son dialogue avec le petit prince :

S’il te plait… Apprivoise-moi ! dit le renard.

Je veux bien, repondit le petit prince, mais je n’ai pas beaucoup de temps. J’ai des amis a decouvrir et beaucoup de choses a connaitre.

– On ne connait que les choses que l’on apprivoise, dit le renard.