Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Le Cantique des cantiques

Couverture du livre Le Cantique des cantiques

Preface : Amin Maalouf

Illustrateur : Gabriel Lefebvre

Traducteur : Franz Toussaint

Date de saisie : 00/00/0000

Genre : Religion, Spiritualite

Editeur : Complexe, Paris, France

Collection : La plume et le pinceau

Prix : 19.90 €

ISBN : 978-2-8048-0117-5

GENCOD : 9782804801175

  • Les presentations des editeurs : 27/10/2006

Je suis une muraille inebranlable,
et mes seins sont des tours !
J ai trouve La paix, parce qu’il m’aime.
Le Cantique des cantiques

Chef-d’oeuvre de la poesie biblique, Le Cantique des cantiques est un chant essentiel, parmi les plus beaux de la litterature universelle.
Attribue au roi Salomon et date du Xe siecle av. J.-C, il celebre le couple, l’amour et le desir : le Bien-Aime et son amante, la Sulamite, se cherchent, se rejoignent, se perdent et enfin se retrouvent.
Poeme sacre ou oeuvre erotique, chant profane ou metaphore religieuse celebrant l’amour de Dieu pour les hommes, Le Cantique des cantiques est un texte puissant et ambigu qui, de siecle en siecle, ne cesse de fasciner sans rien perdre de son mystere.

En notre epoque d’egarement, de bigoterie et d arrogance, les paroles au chant biblique […] sont porteuses de beaute, d’emotion, d’elegance morale, de noblesse, d’equite, de saine liberte, et d’elevation de l’etre […] On se surprendra a mediter, avec serenite et passion, sur la condition humaine, sur les choses de l’eternite comme sur les aleas du temps present.
Amin MAALOUF

Gabriel Lefebvre accompagne les amants et mele ses aquarelles au texte.

  • Les courts extraits de livres : 27/10/2006

Filles de Jerusalem,
mon teint est sombre,
mais je suis belle
comme les tentes de Kedar,
comme les pavillons
de Salomon !
Filles de Jerusalem,
j’ai bruni
parce que le soleil
m’a regardee !

Cependant, mes freres
me meprisaient.
Ils m’avaient faite
gardienne de vignes…
Et j’ai laisse un vendangeur
penetrer dans ma propre vigne !

Bien-aime de mon coeur,
je veux savoir
ou tu pais tes brebis,
vers quels ombrages tu les conduis,
au milieu du jour…