Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Le chambre aux gloses secrètes de Bérénice Constans

Auteur : Claude Louis-Combet

Dans la réserve où elle se tient, dans la quête intérieure qu’elle poursuit à travers même son travail d’expression, dans sa haute exigence d’unité de l’art et de la vie, Bérénice Constans n’a rien entrepris pour conquérir sa place au soleil.
Son oeuvre – peintures, gravures, dessins – à laquelle elle se voue depuis les années 80 dans sa solitude bordelaise, figure cependant une démarche tout à fait remarquable d’approximation du mystère de l’être, au point de confluence et de transsubstantiation du charnel et du spirituel, du. féminin et du masculin, de l’inconscient et du cosmos. Avec une totale indépendance d’esprit, avec audace et lucidité, l’artiste a créé, dans l’étrange miroir d’une sensualité toute métaphysique, les formes de l’âme humaine encore en gestation dans la matrice universelle.
Il y a là, pour le regard qui se recueille, matière à contemplation.