Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Le chemin des ames

Auteur : Joseph Boyden

Traducteur : Hugues Leroy

Date de saisie : 03/05/2006

Genre : Romans et nouvelles – etranger

Editeur : Albin Michel, Paris, France

Prix : 22.00 €

ISBN : 978-2-226-17320-1

GENCOD : 9782226173201

Sorti le : 03/05/2006

  • Le choix des libraires : Choix de Hubert Trouiller de la librairie LE MARQUE PAGE a SAINT- MARCELLIN, France (visiter son site) – 14/07/2012

A l’occasion de sa sortie en poche, nous souhaitons reparler de Joseph Boyden.
La guerre de 14-18 vue par les yeux de deux indiens Cree (du nord de la baie d’Hudson) enroles dans l’armee canadienne pour se battre dans les tranchees de la Somme contre les allemands.
Tres vite leurs qualites font merveille et ils deviennent des tireurs d’elite n’ayant pas leur pareil pour pister l’ennemi dans des conditions extremes de danger et de violence.
L’un d’un sera brise par ce jeu terrible : la guerre vecue comme une partie de chasse ou chacun devient a son tour chasseur et chasse, la vie qui se joue a une seconde, a un millimetre. Il mourra.
L’autre, plus discret, plus solide, survivra et sera renvoye avec les honneurs lourdement blesse, drogue et detruit interieurement.
Le chemin des ames c’est le Bardo des amerindiens, l’etat intermediaire entre la vie et la mort, l’etat que le survivant peut parcourir avec l’aide d’une vieille femme venue le chercher a la gare pour le ramener chez lui en canoe.
Lui, se souvient, doit assimiler ce qu’il a vecu en Europe.
Elle, lui raconte tout ce qui s’est passe pendant leur absence.
Peu a peu, les monologues se transforment en dialogue et la boucle est bouclee.

Un roman puissant, d’une beaute sauvage qui vous remue. Joseph Boyden, auteur canadien d’origine Cree et Irlandaise fait mouche.

  • Les presentations des editeurs : 14/07/2012

Un livre sur la guerre, l’amour de la terre, la famille, qui vous hante litteralement. Isabel Allende

1919. Nord de l’Ontario. Niska, une vieille Indienne Cree, attend sur un quai de gare le retour d’un soldat qui a survecu a la guerre. Pourtant, l’homme qui descend du train n’est pas Elijah, mais son neveu Xavier qu’elle croyait disparu, ou plutot son ombre malade et meconnaissable. Trois jours durant, a bord du canoe qui les ramene chez eux, Xavier, entre la vie et la mort, replonge dans les eaux sombres de son passe.

En 1914, Xavier et Elijah, son meilleur ami, s’etaient engages dans l’armee canadienne, certains l’un et l’autre de vivre l’aventure de leur vie. Mais sur les champs de bataille francais, l’enfer les attendait…

A travers le destin brise de ces deux personnages, Joseph Boyden evoque, dans ce remarquable premier roman, l’horreur de la guerre avec une force rare. Dechirant, passionnant, Le chemin des ames est aussi une reflexion sur notre propre humanite et ce qui la menace.

Un roman brillant et sombre a la fois. Il vous fera peut-etre souffrir, mais ca en vaut veritablement la peine. Irresistible. Jim Harrison

Authentique et dechirant, un recit magistral de l’enfer comme de la facon d’en guerir. Un livre grave, imposant et passionne. Louise Erdrich

Canadien aux racines indiennes, ecossaises et irlandaises, Joseph Boyden est rapidement devenu l’un des jeunes ecrivains les plus importants de son pays. Son premier roman, Le Chemin des ames a cree l’evenement et les editeurs du monde entier se sont battus pour en acquerir les droits. Il partage son temps entre le nord de l’Ontario et la Nouvelle-Orleans, ou il enseigne la litterature a l’universite.

Le Chemin des ames a connu un grand succes au Canada, et il est en cours de traduction dans une quinzaine de langues.