Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Le ciel pour linceul ; l’incroyable histoire de la journée la plus meurtrière du K2

Auteur : Peter Zuckerman, Amanda Padoan

En ce jour ensoleillé d’août 2008, onze alpinistes meurent près du sommet du K2. Le Ciel pour linceul est l’un des meilleurs récits qui ait été écrit sur cette tragédie, et sur ce qui s’est passé sur la montagne ce jour-là. Le 2 août 2008, au K2, ils étaient Américains, Suédois, Hollandais, Espagnols, Français, Italiens, Serbes, Coréens. Dans cet ouvrage, les auteurs se placent du point de vue des sherpas Népalais et des porteurs Pakistanais (originaires de Shimshal, vallée de Hunza), sans qui la catastrophe eut été encore plus grave. Ils ne jugent pas les comportements des alpinistes occidentaux ou asiatiques mais révèlent les actes héroïques des sherpas en altitude et apportent un éclairage sur leur immense talent, la force et la loyauté dont ils ont fait preuve.
Quand la plupart des grimpeurs faiblissaient dans la descente du sommet du K2, les sherpas déjà descendus au dernier camp d’altitude, remontaient leur porter secours, risquant à nouveau leurs vies. La vie de ces hommes natifs de l’Himalaya, travailleurs infatigables qui risquent tout pour satisfaire les ambitions de ceux qui les emploient, nous est décrite et nous révèle leurs croyances, leurs traditions et leurs valeurs. On découvre ainsi ces personnages, peu cités, voire inexistants dans la majorité des récits d’ascensions en Himalaya, avec leurs peurs et leurs espoirs…