Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Le corps des anges

Auteur : Mathieu Riboulet

Date de saisie : 00/00/0000

Genre : Romans et nouvelles – francais

Editeur : Gallimard, Paris, France

Collection : Blanche

Prix : 11.00 / 72.16 F

ISBN : 978-2-07-077419-7

GENCOD : 9782070774197

Acheter Le corps des anges chez ces libraires independants en ligne :
L’Alinea (Martigues)Dialogues (Brest)Durance (Nantes)Maison du livre (Rodez)Mollat (Bordeaux)Ombres Blanches (Toulouse)Sauramps (Montpellier)Thuard (Le Mans)

  • Les presentations des editeurs : 14/05/2006

“Remi vit une lumiere, mais elle ne venait pas jusqu’a lui. Nulle blancheur, mais une allure souple, un corps delie, une source de silence gravee au creux du ventre, un gouffre ou engloutir et son corps et ses biens. Ce n’etait pas un ange, c’etait un homme. L’orage s’etant tout a fait declare, Remi avait laisse son tracteur en plein champ pour s’abriter en lisiere d’un bois de hetres. Il etait la, stupide et desoeuvre, sans un oiseau a contempler, sourdement irrite d’avoir ete contraint a l’inactivite. C’est alors qu’il le vit, se riant des sillons, un ange permanent sur l’herbe a travailler, en mouvement eternel, toujours deja la. Enchante par l’orage, torse nu, souriant, il offrait au regard de Remi un fin dessin fragile, une ombre serpentine incrustee sur son dos, le lezardant du cou a la naissance des reins.”

Mathieu Riboulet est ne en 1960. Il a publie Un sentiment oceanique, Mere Biscuit, Quelqu’un s’approche et Le regard de la source aux Editions Maurice Nadeau, et Les ames inachevees aux Editions Gallimard.

  • La revue de presse Olivier Pascal-Moussellard – Telerama du 24 aout 2005

Mathieu Riboulet est homme de geographies, humaines autant que physiques. Facon traceur de cartes – mais du corps plus que du Tendre, comme l’indique son dernier roman, Le Corps des anges. Comme ses anges il habite la campagne, dans ce Limousin de granit ou les traditions s’effacent sans etre remplacees, laissant les esprits vacants… Si Les Ames inachevees etait un livre de paroles, Le Corps des anges est plutot un livre d’images : les mots dits y sont rares, les anges, Remi et Gabriel, ne s’exprimant plus qu’a travers les brutalites qu’ils infligent a leur corps (le premier se jette tete baissee dans les fosses, le second cherche le salut – la voix de ses parents disparus – dans l’automutilation). Cette pantomime cruelle des corps criant leur mal-etre quand les relations humaines n’adherent plus, Mathieu Riboulet en a ete le temoin. Son livre se deploie dans cet espace nu ou la tentative d’aller vers l’autre passe par d’autres modes d’expression qui echappent presque a la volonte des protagonistes et marque pour longtemps, bien apres qu’on l’a referme…