Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Le dernier templier

Auteur : Raymond Khoury

Traducteur : Arnaud d’ Apremont

Date de saisie : 30/11/2006

Genre : Romans et nouvelles – francais

Editeur : Presses de la Cite, Paris, France

Collection : Grands romans

Prix : 21.00 / 137.75 F

ISBN : 978-2-258-06966-4

GENCOD : 9782258069664

  • Le choix des libraires : Choix de Olivier Augier de la librairie Arts & LIVRES a Le Plan de Grasse, France – 20/10/2006

Soiree de gala au Metropolitan Museum de New-York : des objets anciens appartenant au Vatican, collection d’une valeur inestimable sont exposes. Soudain, quatre hommes sement panique et carnage en derobant plusieurs objets avant de disparaitre comme ils sont venus. Ces hommes ont l’apparence tout ce qu’il y a de plus realiste de Chevaliers Templiers !
Deguisement ? Ou veritables heritiers du legendaire ordre monastique medieval ? Tess
Chaykin, audacieuse et tres futee archeologue, temoin de la scene, decide de tirer au clair cette affaire, aidee d’un agent du FBI sceptique. Tess pressent qu’il y a la plus qu’un simple vol d’objets precieux. Serait-ce lie a ce mystere des Templiers qui passionne les Historiens a travers les siecles ? Au secret qui a cause la perte de l’ordre ?
Sur un sujet mille fois traite, exercice perilleux pour un auteur, R. Khoury a le merite de porter un regard nouveau en proposant une interpretation inedite du Mythe Templier avec pour resultat une intrigue passionnante, soutenue par des heros attachants, remarquables par leur realisme et leur personnalite. Ajoutez a cela une ecriture evocatrice et rythmee qui ne gache rien !
Tres beau voyage au coeur des mythes, ou le mysterieux exalte l’Histoire…

  • Les presentations des editeurs : 20/10/2006

Grande soiree de vernissage au Metropolitan Museum de New York, ou sont presentes les fabuleux tresors du Vatican. Soudain, chevauchant de front, quatre cavaliers en costume de Templiers sement l’apocalypse parmi les robes longues et les smokings. En quelques minutes, l’exposition vire au carnage.

Refugiee derriere une vitrine, Tess, une brillante archeologue, assiste au pillage. Tres vite, elle a le sentiment que ces cavaliers, qui ont disparu dans les tenebres de Central Park, loin d’etre de simples criminels, ont un lien avec la veritable histoire des Templiers.

Seul Sean Reilly, un agent du FBI, fait confiance a l’intuition de la jeune femme. Ensemble, ils vont enqueter sur le mystere des Templiers. Ces moines-soldats ne detenaient-ils pas un secret qui, devoile, aurait pu faire chuter le Vatican, l’Eglise et la chretiente tout entiere ? Tess et Reilly n’auront que quelques jours pour decouvrir ce secret avant que d’autres ne s’en emparent…

La puissance du premier roman de Raymond Khoury nait de la confrontation entre une enquete en etat d’urgence et la force de l’Histoire. Deja plus de trois millions de lecteurs dans le monde ont ete fascines par ce roman au souffle rare, ou le mystique rejoint le mysterieux.

  • Les courts extraits de livres : 27/10/2006

D’abord, personne ne remarqua les quatre cavaliers qui emergeaient des tenebres de Central Park.
Tous les regards etaient tournes dans la direction opposee. A quatre rues de la, vers le sud, sous un barrage de flashs et de projecteurs de television, un defile continu de limousines deversait des celebrites et d’humbles mortels sur le trottoir devant le Metropolitan Museum of Art.
C’etait l’un de ces evenements gigantesques qu’aucune autre ville au monde ne savait mettre sur pied tout a fait aussi bien que New York, a fortiori quand le cadre de l’evenement etait le Met. Des faisceaux de lumiere balayaient le ciel d’avril. Spectaculairement illumine, le batiment du musee ressemblait a un fanal au coeur de la cite, invitant ses hotes a s’avancer vers les austeres colonnes de la facade neoclassique, sur laquelle flottait une banniere ou on lisait : Les Tresors du Vatican.
Il avait ete question de differer l’evenement, voire de l’annuler. Une nouvelle fois, a la suite de recents rapports des differentes agences de renseignement americaines, le gouvernement avait proclame le niveau d’alerte orange en matiere de terrorisme. Dans tout le pays, les autorites federales et locales avaient mis en place des mesures de securite. Dans New York meme, des troupes de la Garde nationale etaient postees dans le metro et a l’entree des ponts, tandis que les policiers travaillaient douze heures d’affilee.
Au regard de son theme, l’exposition representait un risque accru. Malgre tout, le conseil d’administration du musee avait vote le maintien de sa programmation. L’evenement allait se derouler comme prevu, temoignage supplementaire de la volonte inebranlable de la metropole.
Une jeune femme a la coiffure impeccable tournait le dos au musee. Pour la troisieme fois, elle tentait de reussir son introduction. Jusque-la, elle n’etait pas arrivee a adopter la pose de la journaliste bien informee. Mais cette fois, plantee face a l’objectif, elle etait decidee a y parvenir.
– Je ne peux me rappeler la derniere fois que le Met a accueilli un tel parterre de stars. Je suis certaine que ce n’est pas arrive depuis l’exposition maya, qui remonte deja a quelques annees, commenca-t-elle.
Au meme instant, un homme joufflu, la soixantaine, sortit d’une limousine, accompagne d’une grande femme maigre vetue d’une robe de soiree trop serree d’une taille et trop jeune pour elle d’une generation.
– Et voici le maire et sa superbe epouse, s’extasia la journaliste, notre famille royale, naturellement en retard, comme le veut la coutume.
Mais, immediatement, elle reprit son serieux :
– Nombre des objets exposes ici ce soir n’ont jamais ete presentes au public auparavant, en quelque occasion que ce soit. Ils etaient enfouis dans les celebres caves du Vatican depuis des siecles et…
Une explosion soudaine de sifflets et de cris joyeux detourna son attention. Ses derniers mots devenant inaudibles, elle abandonna l’oeil de la camera pour porter son regard en direction de l’agitation.